Nouvel essai clinique sur le CBD et les troubles du mouvement

Nouvel essai clinique sur le CBD et les troubles du mouvement

Chaque mouvement du corps, du mouvement de la main au sourire, implique une interaction complexe entre le système nerveux central (cerveau et moelle épinière), les nerfs et les muscles. Une lésion ou une modification fonctionnelle de l’un de ces constituants peuvent entraîner un trouble du mouvement. Regulierement étudié sur le sujet, un véritable étude scientifique humaine vas être mis en place aux USA : Nouvel essai clinique sur le CBD et les troubles du mouvement

Les troubles du mouvement tels que la maladie de Parkinson et la dyskinésie sont des états fortement handicapants, liés au stress oxydatif et à la neuro-dégénérescence. Lorsqu’elles sont disponibles, les thérapies pharmacologiques pour ces troubles n’agissent que sur les symptômes, et ne profitent pas à tous les patients, tout en induisant des effets secondaires sévères.

En Juillet 2018, nous évoquions déjà dans cet article consultable en cliquant ici une étude sur le sujet : L’effet du CBD sur la prévention des troubles du mouvement

Dans ce document, vous pouvez retrouver l’ensemble des essais cliniques réalisés sur le sujet : https://www.hexagonevert.fr/wp-content/uploads/2018/06/Etudes-cliniques-examinant-les-effets-du-CBD-sur-les-troubles-du-mouvement.pdf

Des chercheurs de la faculté de médecine de l’Université de Californie s’apprêtent à lancer un nouvel essai clinique visant à examiner l’innocuité, l’efficacité et les propriétés pharmacologiques du cannabis en tant que traitement potentiel pour les adultes atteints de tremblements importants. Actuellement, il existe des traitements à l’aide de médicaments recyclés développés à l’origine pour le traitement de l’hypertension artérielle ou des convulsions. La chirurgie est une autre option.

Prévu pour le début de 2019, l’essai de phase I / II évaluera l’efficacité et la itérabilité d’une formulation de cannabis par voie orale comprenant du cannabidiol (CBD) et du tétrahydrocannabinol à faible dose (THC). Les chercheurs disent que ce sera la première fois que cette association a été étudiée pour le traitement des troubles du mouvement.

Nouvel essai clinique sur le CBD et les troubles du mouvement

« Cette étude fournira des informations clés », a déclaré Fatta Nahab, MD, neurologue à l’UC San Diego Health et professeur agrégé de neurosciences à l’UC San Diego School of Medicine.

« S’il était jugé sûr et efficace, le cannabis ne constituerait pas seulement un ajout intéressant aux options de traitement limitées actuellement disponibles pour les patients atteints de troubles du mouvement, mais pourrait également fournir aux scientifiques de nouvelles informations sur les tremblements essentiels. »

En collaboration avec le Centre de recherche sur le cannabis médicinal (CMCR) de l’École de médecine de l’Université de San Diego, cette étude impliquera une équipe de chercheurs qui évalueront les différentes propriétés du composé, y compris sa pharmacologie dans le corps.

«Le CMCR est ravi de collaborer avec le Dr Nahab à une étude portant sur une maladie difficile à traiter pour laquelle les cannabinoïdes pourraient constituer une nouvelle voie thérapeutique», a déclaré Igor Grant, MD, directeur du CMCR et directeur du département de psychiatrie de l’Université de San. École de médecine Diego. «Ce travail renforce l’engagement du CMCR à développer une approche fondée sur des preuves dans le domaine de la thérapeutique aux cannabinoïdes. La combinaison orale de CBD et de THC est la première du genre à être étudiée et est particulièrement intéressante pour le CMCR. ”

L’essai clinique croisé à double insu, avec contrôle placebo et contrôle croisé inclura 16 participants adultes chez qui un neurologue spécialisé dans les troubles du mouvement a diagnostiqué un Tremblement Essentiel. Tous les participants à l’étude recevront progressivement une formulation de cannabis par voie orale avec un rapport de CBD à THC de 20: 1.

Après avoir terminé une période de deux semaines à la dose cible maximale, les participants diminueront progressivement leur consommation, suivis d’une période de sevrage thérapeutique avant de passer dans le bras alternatif de l’étude.

Nahab a estimé que l’étude prendrait environ un an. Le tremblement essentiel est un trouble du système nerveux caractérisé par des tremblements involontaires et rythmés de toute partie du corps, plus particulièrement des mains. Il affecte environ 10 millions d’adultes américains et est souvent confondu avec la maladie de Parkinson. Cette condition peut rendre difficiles les tâches de routine, telles que l’eau potable ou l’attachement de lacets.

En général, l’ET s’aggrave avec le temps et devient souvent une cause fréquente d’embarras, de retrait social, d’invalidité et de perte d’activité pour les personnes atteintes.Le cannabis est une drogue de l’annexe 1, telle que définie par la Drug Enforcement Administration (DEA), et sa disponibilité à des fins de recherche est strictement limitée. La formulation de cannabinoïdes en capsule pour cette étude sera fournie par Tilray, une société de cannabis basée au Canada spécialisée dans la recherche, la culture, la production et la distribution mondiale de cannabis et de cannabinoïdes.

Article issue de la source : https://health.ucsd.edu/news/releases/Pages/2018-09-18-study-to-examine-effects-of-cannabis-compound-for-essential-tremor.aspx

Traduit par Hexagone Vert

 

 

2 Commentaires sur “Nouvel essai clinique sur le CBD et les troubles du mouvement

  1. Laurence Dhondt says:

    Bonjour j’ai la fibromyalgie, arthrose, polyarthrite… et je me demandais si ça pouvait diminuer les douleurs qui deviennent de plus en plus fortes. Je n’ai jamais fumé. Est-ce mieux vapoter où prendre autrement? Svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

dapibus felis quis et, risus. Donec ut fringilla neque. ante. in Curabitur