Le CBD : ses effets secondaires connus

https://www.hexagonevert.fr/le-cbd-ses-effets-secondaires-connus/

Le CBD, actuellement sur toutes les bouches en France et en Europe, est considéré comme sur et peu toxique. Comme nous vous en parlions dans cet article, le CBD possède quelques interactions connues avec des médicaments. De par sa démocratisation, il est important de rappeler les effets secondaires connus, et les études s’y référant : le CBD : ses effets secondaires connus.

Plusieurs études sur le CBD agissant sur le corps humain ont montré qu’il est relativement bien toléré. Le cannabidiol est POSSIBLEMENT SÛR lorsqu’il est pris par voie orale ou vaporisé sous la langue de façon appropriée chez les adultes.

Des doses de cannabidiol allant jusqu’à 300 mg par jour ont été prises par voie orale en toute sécurité jusqu’à 6 mois. Des doses plus élevées de 1200-1500 mg par jour ont été prises par voie orale en toute sécurité jusqu’à 4 semaines. Des pulvérisations de cannabidiol qui sont appliquées sous la langue ont été utilisées à des doses de 2,5 mg pendant 2 semaines.

Cependant, il y a eu quelques rapports suggérant des effets secondaires minimes tels que la bouche sèche, la diarrhée, l’étourdissement, la somnolence et la perte d’appétit. Ces effets peuvent parfois provenir de la qualité médiocre de l’huile, et dépendent de chaque organisme.

Ses effets secondaires connus

Bouche sèche

L’huile de CBD conduit à la sensation de bouche sèche. Cependant, de nombreux chercheurs ne savent toujours pas comment l’huile de CBD se traduit par une sensation de bouche sèche. Selon une étude publiée en 2006, le système endocannabinoïde contient des récepteurs CB1 et CB2 présents dans les glandes salivaires et impliqués dans la production de salive. Lorsque ces récepteurs endocannabinoïdes sont activés, la production de salive est abandonnée, ce qui entraîne une sensation de sécheresse de la bouche.

Vertiges ou étourdissements

Il est généralement lié à une pression artérielle basse. Cependant, certaines personnes ressentent généralement de légères vertiges après la consommation d’huile de CBD. L’étourdissement se résout généralement de lui-même, ou il peut être résolu si vous vous couchez pendant quelques minutes. Vous pouvez également prendre une tasse de thé ou de café ou une collation sur un morceau de chocolat. De nombreux témoignages sur le sujet, particulièrement de personnes ayant une tension basse, nous sont rapportés regulierement, particulierement en cas d’abus.

Pression artérielle faible

Si vous consommez une dose accrue d’huile de CBD, cela entraînera une légère baisse de votre tension artérielle dans certains cas. Cela arrive quelques minutes après que le CBD soit entré dans le corps. Ce n’est pas commun à tous les individus, et vous pouvez également vous attendre à des vertiges après la chute de la pression artérielle. Avant de consommer de l’huile de CBD, il est important de consulter votre médecin si vous avez des problèmes concernant la pression artérielle, qu’elle soit haute ou basse, ou si vous consommez les médicaments pour contrôler la pression artérielle.

Nausées

Certaines personnes éprouvent une gêne gastrique lors de l’ingestion de l’huile de CBD. Cependant, il n’y a aucune évidence spécifique de la recherche ou des études scientifiques, mais les gens éprouvent l’inconfort d’estomac avec l’utilisation de l’huile de CBD. C’est un effet indésirable peu connu, car l’huile de CBD est utilisée pour soulager les nausées. Si vous avez des nausées, elles sont généralement légères et disparaissent immédiatement. Si vous ressentez un tel effet secondaire, essayez de diminuer la dose d’huile de CBD. Il est egalement important de noter que l’huile utilisée comme support peut en être la cause.

Le CBD : ses effets secondaires connus

Somnolence ou insomnie

Cet effet indésirable est rarement expérimenté car les fortes doses d’huile de CBD sont utilisées pour induire le sommeil chez les personnes souffrant d’insomnie. L’huile de CBD, si elle est consommée à faible dose, entraîne une relaxation, mais à fortes doses, elle provoque une somnolence. Si vous constatez que vous ressentez de la somnolence après avoir consommé de l’huile de CBD, évitez de l’avoir avant d’utiliser une machine ou de conduire une voiture. De plus, certaines doses importants peuvent, elle, provoquer un éveil maximal et donc l’insomnie.

Augmentation des tremblements chez les patients atteints de la maladie de Parkinson

Il est préférable de consulter un médecin si vous souffrez de la maladie de Parkinson avant de commencer à consommer de l’huile de CBD. Selon les recherches menées dans le passé, il a été conclu que l’un des effets indésirables de l’utilisation de l’huile de CBD à fortes doses est qu’il augmente les tremblements musculaires chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. Cependant, d’autre part, il est dit que de faibles doses d’huile de CBD aide à soulager les tremblements liés à la maladie. Mais encore, il ya une ambiguïté à ce sujet, en raison de laquelle il est suggéré de consulter le médecin avant de commencer à consommer de l’huile de CBD avec cette pathologie, comme tout autre pathologie grave.
Migraines

Il y a beaucoup de confusion concernant cet effet secondaire, car l’huile de CBD pourrait ou non entraîner des maux de tête. En effet, pour certaines personnes, on peut utiliser l’huile de CBD est pour le traitement des migraines et des maux de tête.. De nombreuses personnes ont rapporté le fait que l’huile de CBD les a aidés à soulager leur maux de tête. Une grande majorité note une baisse de la fréquence des crises, mais pas d’impact lors de la crise.

Si vous rencontrez des maux de tête avec l’utilisation de l’huile de CBD, c’est probablement dû à la faible qualité du CBD ou à l’ajout de solvants dans l’huile comme l’isopropanol ou l’éthanol.Il est donc important d’utiliser des produits sain et analysés. 

Le CBD : ses effets secondaires connus

Diminution de l’appétit

Comme nous l’avons déjà expliqué dans cet article, la consommation de CBD conduit à une suppression de l’appétit chez certains utilisateurs. Bien que, cet effet secondaire pour certains consommateurs est bénéfique, particulièrement ceux qui prennent surtout l’huile de CBD à des fins de perte de poids, il peut être problématique pour d’autres. En effet, le CBD réduit le taux de lipogenèse et stimule les protéines, ce qui à son tour augmente le processus de dégradation et d’oxydation des graisses excessives stockées dans notre système.

Diarrhée

Après l’ingestion d’huile de CBD, certains des utilisateurs éprouvent de légers problèmes digestifs qui incluent généralement la diarrhée. Il peut être issu de sa capacité de tolérance concernant le CBD. Par conséquent, il est recommandé d’arrêter et de consulter votre médecin si vous remarquez une gêne intestinale, ou d’essayer une marque plus saine et contrôlée.

Beaucoup de médecins et de scientifiques considèrent que l’utilisation de l’huile de CBD est complètement sûre et efficace pour la plupart des individus, mais certaines personnes peuvent éprouver des effets indésirables graves. Chaque individu a un métabolisme corporel unique qui indique que la plupart d’entre eux n’éprouvent aucun effet secondaire après la consommation d’huile de CBD, tandis que d’autres peuvent ressentir des effets secondaires mineurs tels que sécheresse de la bouche, malaises stomacaux ou diarrhée. Ces effets secondaires se produisent généralement en raison des impuretés présentes dans les produits CBD de faible qualité.

Interaction avec les médicaments

Consultez notre article dédié

Les études et recherches menées sur les effets secondaires du CBD

Ceci n’est qu’une partie exhaustive des différentes études sur le sujet. Le Dr Franjo, dans son livre spécialisé sur le CBD, propose egalement d’autres extraits sur le sujet.

Le CBD : ses effets secondaires connus

Bien que les études et la phase de recherche concernant les effets secondaires et les bénéfices de l’huile de CBD en soient encore au stade préliminaire, les scientifiques ont consacré la majeure partie de leur temps à prouver que l’huile de CBD est plus sûre pour les humains.

Selon une étude publiée en 1986 dans le célèbre International Journal of Neuroscience, les effets de l’utilisation de l’huile de CBD ont été examinés chez 5 patients présentant des troubles du mouvement de type dystonique, à savoir des tremblements musculaires et d’autres mouvements incontrôlables. Les différents auteurs de l’étude tels que Reuven Sandyk, Paul Consroe et Stuart R.Snider concluent que les effets secondaires bénins de l’huile de CBD incluent hypotension artérielle ou hypotension, ralentissement psychomoteur, bouche sèche, sédation et étourdissements.

Selon une autre étude, le CBD a aidé les personnes souffrant de dystonie, mais certains patients atteints de la maladie de Parkinson ont connu une aggravation de la dystonie avec la consommation d’huile de CBD. Cependant, d’autres recherches concluent les effets bénéfiques de l’huile de CBD chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Selon l’étude publiée en 2006 dans le Journal brésilien de la recherche médicale et biologique, l’utilisation aiguë de l’huile de CBD n’entraîne aucun effet toxique chez l’homme. Si l’utilisation chronique de l’huile de CBD est faite alors même, elle ne provoque pas d’effets nocifs.

Le CBD : ses effets secondaires connus

Selon une étude publiée en 2007 dans Phytomedicine, l’huile de CBD et d’autres substances apparentées, si elles sont utilisées chez les personnes atteintes d’hémophilie, entraîneront des problèmes de coagulation du sang et devraient donc être utilisées avec une prudence accrue.

Une étude argentine publiée en 2006 a conclu que nos glandes submandibulaires contiennent des récepteurs cannabinoïdes de type I et II responsables de la production de salive. Après la consommation de CBD, l’activation de ces récepteurs conduit à l’altération de la production salivaire, ce qui conduit à la sécheresse de la bouche.

Article issu de ce document réalisé par Red Storm Scientific, adapté et traduit en français par Hexagone Vert

29 Commentaires sur “Le CBD : ses effets secondaires connus

  1. Tourrel says:

    Bonjour, y a t’il des études concernant le mode de prise l’huile de CBD en gélules, cela pourrait éviter les problèmes stomacaux et la sècheresse bucale mais mieux vaut peut être choisir des gélules gastro resistantes pour que l’huile soit mieux absorbée par la muceuse intestinale ?

  2. Savoye says:

    Je prends du cbd en huile depuis quelques jours trois gouttes matin et soir j ai des petites nausées et des diarrhées. . Dois je arrêtés ?

  3. Chicheportiche says:

    Je prend cet huile mais j ai des maux d estomac comme une mauvaise digestion àje dois l arrêter? Ou changer de forme grâce à ça j ai diminuer de moitié un antidépresseur que je prenais depuis 20 ans

  4. LOUIZA TOUARI says:

    Bonjour
    Avant de commencer un traitement à base de CBD pour des douleurs chroniques secondaires à une SEP j’aimerai savoir si l’huile de CBD n’a pas d’effet thrombopénique car je souffre également de purpura thrombopénique idiopatique
    Je vous remercie pour votre réponse

  5. nemoz says:

    bonjour le CBD est-il compatible avec un traitement au SEROFLEX 15mg chez un jeune adulte de 20 ans souffrant de dépression avec crises de panique ?

  6. Hexagone Vert says:

    Pour utiliser nos produits, suivez nos recommandations habituelles :

    Démarrez sur des apports faibles, de l’ordre de 1 à 3 gouttes, 1 à 3 fois par jour. Chaque goutte de 10% contient 5mg de CBD.

    Espacez tout apport chimique de 3 heures (https://www.hexagonevert.fr/cbd-utilisations-interactions/)

    Ensuite, augmentez ou diminuez selon vos ressentis (utilisez ce protocole pour vous aider : https://www.hexagonevert.fr/utilisation-cbd-comprendre-indications-apports-mg/

    Il est également important de bien prendre en compte les effets secondaires ( attention aux tensions faibles et fludificateurs de sang ) : https://www.hexagonevert.fr/le-cbd-ses-effets-secondaires-connus/

    Les capsules sont également appréciables et simples à utiliser, une fois que vous avez défini votre besoin journalier.

    N’hésitez pas si besoin, contact@hexagonevert.fr

  7. Michel TREUIL says:

    bonjour apres 2 jours de prise de cbd c 1000 2gouttes matin et soir et avoir arrete les inflamatoires (tramadol 200mg.cortancil 15mg et naproxene550 mg) les douleurs de spondiartose se sont arretees mais j ai des insomnies je ne dors que 4 heures par nuit

    que conseillez vous merci

  8. Françoise Libéral says:

    Mon mari est atteint d’un cancer colorectal et suit une chimiothérapie il a fait un AVC ischémique en octobre et est maintenant hemiplegique gauche il n a pas pu continuer la rééducation car trop affaibli par la chimiothérapie
    L oncologue lui a suggéré le cannabidiol pour le soulager moralement ( prozac , lexomil , stilnox ) et la spasticite ( crampes , raideur des membres) et aussi retrouver le goût de manger il vapote depuis son sevrage tabagique il ne pèse plus que 63 kg quel produit et quelle posologie me conseillez vous ?

  9. Turreljacques says:

    Si je prend du cbd 20 la question es contrôle routier ??? La détection es visible je peu avoir une amende merci

  10. Jacopin Josiane says:

    Pourriez-vous me conseiller pour une prise de CBD pour me soulager de douleurs et d’anxiété provoquées par la fibromyalgie qui a été confirmée chez moi par trois médecins différents ? Je souffre énormément, tous les jours, de douleurs principalements nociceptives, de contractures musculaires, ces douleurs se manifestent surtout au niveau de la tête depuis plusieurs années et depuis sept années au niveau ano-rectal et pelvien. C’est vraiment très dur de “vivre” si on peut appeler la vie que j’ai de vie surtout depuis sept ans. J’ai toujours été très anxieuse, depuis mes six, sept ans, enfance vécue dans l’angoisse…. [alcoolisme de mon Père, la peur de perdre ma maman qui était celle sur qui tout reposait et qui était très courageuse mais qui à la ménopause a fait une très grosse dépression qui a duré six mois environ et qui l’a menée au suicide. J’avais 23 ans à l’époque et je ne me duis jamais bien remise, j’étais si proche d’elle et sa confidente depuis toute petite, ce qui a probablement provoqué mon anxiété, et j’étais l’aînée de la famille.
    Il y a un terrain de fibromyalgie je pense dans la famille, fragilité neurologique ( épilepsie…)ma maman avait beaucoup de douleurs comme moi.
    Ces douleurs devenues chroniques m’ont tellement épuisée, physiquement et psychologiquement, que depuis octobre dernier, je suis moi aussi tombée en dépression.
    J’avais déjà connu un épisode de dépression en 2005, suite à un licenciement abusif après plus d’un an de harcèlement moral pour me mener à démissionner de mon poste ce que je n’ai pas fait mais là encore je me suis usée à vouloir tenir et à me défendre, la procédure juridique a duré cinq années…
    Beaucoup de soucis ont malheureusement marqué ma vie mais je luttais toujours mais depuis que les douleurs ano-rectales et pelviennes sont apparues en 2012, je n’arrive plus et je suis découragée, j’ai tout essayé, j’ai été dans deux centres anti- douleurs mais les médicaments qui sont prescrits ont tellement d’effets secondaires que je ne pouvais pas les continuer et de plus, ils ne me soulageaient pas (antidépresseur : seropram et anxiolytique lexomil,) mon anxiété est toujours là et anti- douleurs pas efficaces non plus, je n’ai pas voulu prendre de la morphine ni de la kétamine.
    De plus, si je prends de l’huile de CBD, si par malheur, je provoquais un accident, serais-je tenue pour responsable ?
    Comment puis-je diminuer progressivement le seropram et le lexomil, est-ce possible de prendre du CBD tout en prenant un demi seropram à 20 mg et un quart de barrette de lexomil par jour ?
    Merci beaucoup d’avoir pris la peine de me lire et merci pour vos conseils.
    Mme Jacopin.

  11. Mathieu says:

    Bonjour,
    Je prends depuis une semaine aujourd’hui de l’huile de cbd dosée à 5% pour de très fortes douleurs neuropathique (névralgie pudendale, arnold, fibromyalgie etc). Je suis sous gabapentine 2700mg par js en 3 prises, lumirelax 2 le soir, ogast oro 30mg, 1 cprs, L.thyroxine 1cprs. Un bon cocktail! Mon homéopathe aimerait bien pourvoir diminuer voir supprimer une partie de mon traitement grâce à l’huile de CBD et moi aussi. Il m’a dit qu’il n’y avait pas de danger selon lui avec mes médicaments et l’huile de CBD et par sécurité de les espacer de 1 à 2 heures pour éviter les interactions.
    A ce jour je prends une huile de cbd dosée à 5% à 1,1mg de cbd par goutte que j’ai acheté en boutique spécialisé et recommandé par mon centre de la douleur.
    Mon homéopathe et le vendeur en boutique m’ont recommandé tout les deux de prendre mes gouttes en 1 prise ainsi cela permets de mettre de la distance avec mes autres médicaments.
    Pendant 1 semaine il fallait que je prenne, selon le vendeur 3 gouttes puis augmenter si besoin jusqu’à 6 gttes mais comme ma douleur était très pénible au bout du 4ème js j’ai pris 4 gouttes et au 6 ème hier soir j’ai pris 5 gouttes
    Mes questions sont les suivantes : La journée d’hier, j’ai eu quelques petits dérangements du transit et je me sentais nauséeuse et à ma prise de CBD (5 gouttes) à 18 H00 au moment de me mettre à table je n’avais absolument pas faim, je me sentais bizarre, comme en état de malaise et cela à durée dans la soirée.
    Par contre côté douleur, je pouvais m’asseoir, moins de douleurs et ce matin aussi, beaucoup moins de douleurs “(pour ma névralgie pudendale”) . Le transit et le systhème digestif sont encore un peu bizarre.
    Pensez vous que les maux que je viens de vous décrire vienne de ma prise de CBD et que 5 gouttes (1,1mg par goutte) 5% soit trop forte pour moi et que je dois persévérer à 4 gouttes ou 3 gouttes? Je pèse 50kg (Sachant que 3 gouttes ne faisait pas grand chose sur la douleur selon moi et que j’ai souvent des épisodes de diarrhées et de nausées même avant la prise de CBD)
    Pour augmenter le CBD faut il monter par petits paliers progressifs et attendre un certain temps que la molécule agisse sur les capteurs du cerveau ? Et si oui sur combien de semaines avant augmentation gouttes et pourcentage svp?
    Ces dérangements transit, digestifs, sensation de malaise angoisse et manque d’appétit selon vous sont elle liées au cbd ou plutôt au stresse ?
    J’ai une tension en générale qui varie est ce ennuyant vraiment pour le CBD?
    Depuis ma prise de CBD j’ai la bouche archi sèche (mais ça je m’en moque du moment que j’ai moins mal). Est ce un problème?
    Et pour finir, vos huiles sont elles mieux dosés par gouttes et donc plus appropriées à mon cas et légal en France surtout?
    Mon médecin homéopathe n’y connait pas grand chose en cbd et m’a dit de rechercher un site sérieux de mon côté et lui du sien, mon généraliste n’y connait rien du tout et complètement fermé à ce genre de médecine! Et moi, je suis une débutante qui n’y connait pas grand chose non plus d’où toutes ses questions et interrogations de ma part qui peuvent sembler ridicules et m’en excusant;
    Merci pour toutes vos réponses qui me seront très précieuses et importantes pour me soigner dans les meilleures conditions possibles.

  12. Caut says:

    Bonjour, je prends depuis une semaine du cbd en gellule. Je prends aussi des probiotiques. J ai des maux de ventre la nuit qui me réveillent, effet secondaire du cbd ? Ou le fait que les 2 médicaments soient pris en même temps ? Merci.
    Cordialement.

  13. Robillard says:

    Bonjour,

    Voilà un mois que je prends des gouttes de CBD 5°/°
    Je souffre d’arthrose +++
    En mars dernier j’ai été opérée d’une laminectomie cervicale et il y a 5 ans d’une laminectomie lombaire.J’ai de gros soucis aux genoux, besoin d’une prothèse
    Je viens de reprendre un flacon dosé à 4°/° 3 gouttes 3 x par jour.
    Je pèse 88 kilos pour 1m78.
    Je prends du zaldiar le soir et du sifrol.
    Je voudrais que vous m’aidiez dans la posologie, je ne sais où m’adresser
    Merci d’avance
    Anne Robillard

  14. Jean-Baptiste says:

    Bonjour,
    Pour toutes informations sur l’utilisation du CBD, réferrez vous aux conseils du fabricant, ou contactez nous via notre formulaire de contact.
    Vous devez également vous faire accompagner par votre médecin.
    Au plaisir de vous lire

  15. Jean-Baptiste says:

    Bonjour,
    Pour toutes informations sur l’utilisation du CBD, réferrez vous aux conseils du fabricant, ou contactez nous via notre formulaire de contact.
    Vous devez également vous faire accompagner par votre médecin.
    Au plaisir de vous lire

  16. Elise Wolff says:

    Bjr, je viens de l’acheter des goutte je voudrais savoir si je peux les prendre pour ma tendinite qui me fait mal depuis 7 mois je pèse 65 kg je vous remercie

  17. Jean-Baptiste says:

    Bonjour,
    Pour toutes informations sur l’utilisation du CBD, réferrez vous aux conseils du fabricant, ou contactez nous via notre formulaire de contact.
    Vous devez également vous faire accompagner par votre médecin.
    Au plaisir de vous lire

  18. Pamart Jocelyne says:

    Bjr je vient de commencer a prendre 2/3gouttes le soir de CBD 10% organic full spectrum. Ça fait des année que je prends du rivotril car j ai le syndrome des jambes sans repos et je prends ossi antidépresseurs des médicaments qui me détruits l estomac et que je veut arrêter. Es ce possible avec le CBD. je précise ossi que je n ai qu’un rein qui fonctionne et de la tension (j ai perindotril) mon médecin ne repond pas a mes questions mais moi je voudrais vraimenr arrêter les 2medicaments cite plus haut. Merci de m aider .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

consequat. consectetur id, libero eget Aenean lectus id risus porta. justo