Étude : Le CBD pourrait réduire la douleur neuropathique

Étude : Le CBD pourrait réduire la douleur neuropathique

Des études cliniques indiquent que le cannabidiol (CBD), le principal composant non psychotrope du chanvre qui interagit avec le récepteur de la sérotonine (5-HT) 1A, pourrait avoir des effets analgésiques et anxiolytiques. Cependant, ses effets sur l’activité neuronale de la sérotonine ainsi que son impact sur les modèles de douleur neuropathique, sont très peu connus. Étude : Le CBD pourrait réduire la douleur neuropathique.

Le CBD a été étudié ici pour son utilisation dans la douleur neuropathique chronique, ainsi que l’anxiété accrue associée à cette affection. Le mécanisme de cette anxiété peut être lié à une activité sérotoninergique réduite, qui pourrait donc être modifié par le CBD.

Publié fin Août 2018 et disponible en cliquant ici,  l’étude citée a été mise en place par l’équipe du Professeur De Gregorio. Des souris ont été utilisées pour la mise en place du test : une dose corporelle de 0,1 à 10 mg / kg / jour ont été injectée par intraveineuse, en fonction des protocoles de test utilisés  et des résultats à étudier.

Les scientifiques apportent des résultats plutôt positif :

Sept jours de traitement par CBD ont réduit l’allodynie mécanique, diminué le comportement anxieux et normalisé l’activité 5-HT. Les effets anti-allodyniques du CBD ont été complètement prévenus par la capsazépine (10 mg / kg / jour, sc pendant 7 jours)

Ainsi, dans un modèle de douleur neuropathique chez la souris, un traitement de 7 jours par CBD pourrait réduire les symptômes de la douleur, mais aussi normaliser l’activité sérotoninergique et réduire les comportements anxieux. Cela renforce la complexité de la pharmacologie du CBD, et les scientifiques avancent que la réduction de la douleur était due aux récepteurs TRPV1, mais aussi que la réduction de l’anxiété était due à la désensibilisation du récepteur de la sérotonine 5-HT1A. Ainsi, le CBD, ayant une activité sur le récepteur de la sérotonine, semble avoir été effectif.

Dans l’ensemble, un traitement répété avec une faible dose de CBD induit une analgésie principalement par activation de TRPV1, réduit l’anxiété par l’activation du récepteur 5-HT1A et sauve la neurotransmission 5-HT altérée dans des conditions de douleur neuropathique.

Article rédigé par Hexagone Vert

 

2 Commentaires sur “Étude : Le CBD pourrait réduire la douleur neuropathique

  1. Muller says:

    Souffrant de lombosciatalgie bilatérale,, chronique depuis plusieurs années avec une fibro. Je suis obligé de prendre des médicaments à forte dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

eget in mattis Sed eleifend sit