CBD : réduction des signes de la sclérose en plaque chez la souris

7 façons étonnantes d’utiliser le CBD

Reconnu désormais par les médecines pour son action sur la Sclérose en plaque, le CBD est régulièrement étudié pour son action. Une nouvelle étude, publiée fin Août 2018, viens conforter cette position : CBD : réduction des signes de la sclérose en plaque chez la souris.

La sclérose en plaque et le CBD ont déjà été traité au sein de notre rédaction, via l’article portant sur l’attente des patients concernant le Sativex : https://www.hexagonevert.fr/sativex-patients-toujours-attente/. Désormais, la science confirme l’action du CBD sur les signes de la SEP. la pharmacopée française à dont validé la mise à disposition d’un médicament à base de CBD (mais egalement de THC), pour soulager les patients concernés.

Publiée dans Frontiers in Immunology le 30 Août 2018, cette étude a été réalisée par le bien connu David M. Elliott (dont nous traduisons la globalité des travaux régulierement), dans le département de microbiologie et immunologie de l’Université de Médecine de la Caroline du Sud, Colombia, aux Etats-Unis. Elle à été cité dans le Pharmacy Times de Septembre 2018 (disponible ici).

Le CBD, reconnnu pour son activité importante sur l’inflammation et la neuroprotection, est un levier naturel pour soulager les patients souffrant de maladies auto-immunes telles que les scléroses en plaques. Pour le moment, on comprend son activité, mais peu son fonctionnement sur la neuroinflammation, responsable de ces soulagements.

Afin d’évaluer ce processus, la souris a été utilisé comme sujet : une dose quotidienne de 20 mg de CBD par kilos de poids de corps a été administré dans l’abdomen pendant 25 jours.

Les chercheurs précisent : « Comparativement aux souris non traitées au CBD, les patientes traitées au CBD ont montré des signes cliniques réduits d’EAE (encéphalomyélite auto-immune expérimentale), une infiltration des lymphocytes T et des taux réduits de cytokines pro-inflammatoires telles que l’interleukine-IL et l’interféron gamma. »

Ainsi, les chercheurs ont constaté que le traitement par CBD entraînait une « augmentation significative de la production de cellules suppressives dérivées des cellules myéloïdes (MDSC) chez les souris EAE . »

 CBD : réduction des signes de la sclérose en plaque chez la souris

Jennifer Barrett, du Special Pharmacy Times, décrypte les informations :

« Des études récentes ont suggéré que les MDSC jouent un rôle essentiel dans la suppression de la neuroinflammation. Pour déterminer si les effets du CBD étaient liés à l’induction de cellules suppressives inflammatoires, les chercheurs ont analysé la région abdominale des souris.

Les chercheurs ont observé une augmentation importante des cellules inhibitrices de l’inflammation au jour 10 et au jour 12 du traitement au point d’administration du CBD. Cependant, le nombre de MDSC était plus faible dans la moelle épinière et le cerveau des souris traitées au CBD que chez les souris non traitées. Dans des expériences in vitro, on a constaté que les MDSC inhibaient la prolifération des cellules T. Selon l’étude, les chercheurs ont également montré que l’injection de MDSC (cellules suppressives dérivées du myéloïde) induites par le CBD purifiées dans des souris EAE ralentissait la progression de la maladie.

“Ensemble, ces études démontrent pour la première fois que le traitement par CBD peut améliorer l’EAE grâce à l’induction de MDSC immunosuppresseurs“, ont écrit les chercheurs.

Pour confirmer le rôle des MDSC, les chercheurs ont évalué l’effet de l’épuisement des MDSC. Dans cette expérience, le CBD a atténué avec succès la progression de la maladie, comme on l’a vu auparavant, et on a observé que la déplétion en MDSC inversait cet effet. »

Les scientifiques concluent ainsi l’étude :

Nos études fournissent une preuve supplémentaire de l’importance des MDSC et que la manipulation de ces cellules peut constituer une nouvelle modalité thérapeutique pour traiter la SEP et d’autres maladies auto-immunes

Artie rédigé par Hexagone Vert

Source : https://www.specialtypharmacytimes.com/news/cannabidiol-reduces-signs-of-multiple-sclerosis-in-mouse-study

2 Commentaires sur “CBD : réduction des signes de la sclérose en plaque chez la souris

  1. alves says:

    bonjour j’ai une sclérosé en plaques niveau 2 et je voudrais savoir quel produits il me faudrait je veux pas prendre n’importe quoi merci d’avance

  2. Hexagone Vert says:

    Bonjour et merci pour votre message ,

    Démarrez sur des apports faibles, de l’ordre de 1 à 3 gouttes, 1 à 3 fois par jour. Chaque goutte de 10% contient 5mg de CBD.

    Espacez tout apport chimique de 3 heures (https://www.hexagonevert.fr/cbd-utilisations-interactions/)

    Ensuite, augmentez ou diminuez selon vos ressentis (utilisez ce protocole pour vous aider : https://www.hexagonevert.fr/utilisation-cbd-comprendre-indications-apports-mg/

    Il est egalement important de bien prendre en compte les effets secondaires ( attention aux tensions faibles et fludificateurs de sang ) : https://www.hexagonevert.fr/le-cbd-ses-effets-secondaires-connus/

    Orientez vous sur une huile 10%, que vous trouverez sur notre site https://www.hexagonevert.fr

    Les capsules sont également appréciables et simples à utiliser, une fois que vous avez défini votre besoin journalier.

    Vous pourrez retrouver dans notre blog de nombreux articles concernant vos besoins spécifiques,

    Au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

ipsum ut Sed sed mattis lectus dolor id porta. ipsum suscipit