Un nouveau mécanisme impliqué dans les effets anticancéreux du CBD

Un nouveau mécanisme impliqué dans les effets anticancéreux du CBD

Le CBD possède désormais un large éventail d’actions possibles, qui se confirment de plus en plus par les études dernièrement réalisées. Concernant son action potentielle sur le cancer, une équipe de scientifiques anglais vient de mettre à jour un nouveau mécanisme d’action du CBD, sur 3 types de cancer bien précis, grâce à son action inhibitrice sur les exosmoses, qui favorisent le cancer. Un nouveau mécanisme impliqué dans les effets anticancéreux du CBD.

Ce sujet, régulièrement traité dans notre blog, est de plus en plus considéré par les corps médicaux, et les équipes de scientifiques travaillant sur les cannabinoïdes. Dans ces articles, que vous pouvez retrouver en cliquant ici et ici, nous avancions déjà un grand nombre d’études si référant. Récemment, nous avions mis en valeur son action bénéfique sur les chimiothérapies agissant sur le cancer du cerveau, dans cet article.

Au mois d’Août 2018, des scientifiques anglais de la London Metropolitan University, au Royaume-Uni ont réalisés une étude scientifique afin de découvrir comme le CBD pouvait être actif au sein de notre organisme, dans différents aspects. Publié sur le Front Pharmacol, vous pouvez retrouver cette étude en cliquant sur le lien.

Les exosomes et microvésicules (EMV) sont des structures, libérées par les cellules et impliquées dans la communication intercellulaire par le transfert de protéines et de matériel génétiqueDes études récentes montrent que les agents inhibiteurs de l’EMV peuvent sensibiliser les cellules cancéreuses aux agents chimiothérapeutiques et réduire la croissance du cancer in vivo.

Dans cette étude, le CBD (cannabidiol) s’est avéré inhiber la libération de certaines structures des cellules cancéreuses, qui sont associées à la résistance aux agents chimiothérapeutiques et au transfert de facteurs qui favorisent le cancer, à savoir les exosomes et microvésicules.

En effet, l’équipe de scientifique à découvert que le CBD est un puissant inhibiteur de la libération d’exosomes et de microvésicules de trois lignées cellulaires cancéreuses : cancer de la prostate, carcinome hépatocellulaire et adénocarcinome du sein.

Les chercheurs ont suggéré que :

Le CBD pourrait être utilisé pour sensibiliser les cellules cancéreuses à la chimiothérapie, et les effets anticancéreux connus du CBD pourraient en partie être dus aux effets régulateurs sur la biogenèse de l’EMV

Le CBD a significativement réduit la libération de l’exosome dans les trois lignées cellulaires cancéreuses. Ces effets du CBD se sont révélés être spécifiques à la dose et au type de cellules cancéreuses.

Retrouvez l’édition Cannabis contre cancer dans notre boutique, en cliquant ici.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

id accumsan suscipit adipiscing ipsum ut dapibus dolor massa ante. Aenean