Les jambes lourdes et le CBD (Cannabidiol) : étude française et témoignages

Avec près d’un adulte sur dix touchés dans le monde, le syndrome des jambes sans repos est connu par bon nombre d’entre nous, provoquant des sensations plus que désagréables et inconfortables au niveau des jambes, souvent associé à des problèmes de sommeil.

Ce syndrome, appelé Syndrome des jambes sans repos (SJSR) ou encore maladie de Willis-Ekbom, amène souvent les personnes concernées à avoir envie de remuer leur jambes, particulièrement la nuit, afin de réduire cette sensation désagréable.

Plusieurs études, dont une française (!!), ont pu démontré l’action positive du cannabis médical sur les personnes souffrant de SJSR. Zoom sur les études et cas disponibles spécifiquement via l’utilisation du CBD (Cannabidiol) :

Récemment, une étude française, réalisée par Thomas Megelin et Imad Gorayeb, au sein du Pôle Neurosciences Cliniques du CHU de Bordeaux, et publiée en Août 2017 dans le Sleep Medicine du mois, à mis en valeur l’effet des cannabinoïdes sur les patients concernés par le SJSR : six patients ont été étudiés après une prise journalière de CBD. Les résultats ont pu relever une rémission remarquable et totale des symptômes du SJSR suite à l’utilisation de cannabinoïdes (THC & CBD). Une personne a rapporté une perte complète des symptômes du SJSR après avoir utilisé le CBD seulement.

Le Dr Allan Frankel, du GreenbridgeMed, fervent défenseur de l’utilisation du cannabis médical, nous apporte ces précisions quant à l’utilisation du CBD pour le SJSR :

«  Le SJSR est une maladie souvent difficile à traiter avec les médicaments allopathiques traditionnels, alors j’étais intéressé à voir ce qui se passait lorsque j’ai commencé à voir des patients atteints de SJSR dans ma pratique de la médecine du cannabis. Eh bien, maintenant j’ai vu cinq patients avec RLS. Trois des patients ont eu presque cessation complète de leurs symptômes et les deux ont eu une amélioration marquée.

La dose semble être prise juste avant de dormir. Dans la situation improbable où le patient se réveille dans l’AM et a une activité psychotique gênante, il peut simplement prendre 4-6 mg de CBD par voie sublinguale et sera beaucoup plus clair très bientôt.

Il est essentiel de se rappeler, comme je l’ai écrit dans de nombreux blogs, le CBD a des effets minimes seul. Le CBD isolé fonctionne moins fortement car il manque la plupart des autres cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes. Ce n’est jamais juste une “affaire d’une molécule”. C’est l’effet d’entourage de toutes les molécules de la nature travaillant ensemble, pas seulement le CBD. Toujours chercher la plante entière, pas le CBD seul. »

Ainsi, le Docteur précise l’action du CBD sur le SJSR, et rappelle également l’importance d’utiliser des apports en CBD en spectre complet (avec terpènes et autres cannabinoïdes ) pour profiter de son efficacité maximale via l’effet d’entourage : tous les produits proposés sur www.hexagonevert.fr font partie de ceux la.

De nombreuses études sont en cours sur le sujet : Axim Biotechnologies mène actuellement un essai sur 30 patients souffrant de SJSR et utilisant du CBD.

De plus, plusieurs études suggèrent que les substances agonistes de la dopamine sont efficaces pour les patients atteints de SJSR présentant des symptômes modérés à sévères : http://www.sleep-journal.com/article/S1389-9457(14)00190-7/fulltext ou encore https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3480566/ .

L’association ECHO résume bien les autres aspects du CBD dans le traitement du SJSR :

« Bien que les scientifiques n’aient pas directement examiné comment l’influence des cannabinoïdes sur la libération de dopamine pouvait influencer le SJSR, ils ont déterminé que les cannabinoïdes interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes du système endocannabinoïde, CB1 et CB2, pour moduler la libération de dopamine.

Les cannabinoïdes et leurs effets régulateurs de la dopamine ont démontré leur efficacité dans le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson, un autre trouble du mouvement.

  Le CBD a également montré qu’il peut être bénéfique pour la gestion de la douleur et l’amélioration du sommeil en s’attaquant potentiellement à deux des symptômes les plus communs associés au SJSR.

Bien que ces propriétés de soulagement de la douleur et de promotion du sommeil du CBD n’aient pas encore été testées chez les patients atteints du SJSR, elles se sont révélées bénéfiques chez les patients souffrant d’autres affections

L’ensemble de ces études et essais semblent de plus en plus tendre vers une application bénéfique du CBD pour les personnes souffrant des SJSR.

Si vous l’utilisez pour, faites-le nous savoir dans les commentaires 😉

Article rédigé par CBD France pour www.hexagonevert.fr (https://www.facebook.com/cannabidiolfr/)

 

 

9 Commentaires sur “Les jambes lourdes et le CBD (Cannabidiol) : étude française et témoignages

  1. Mention christiane says:

    Un conseil sur le CBD suite à une SEP, soulager les jambes sans repos et surtout des crampes dans les orteils, traitement médical, Merci

  2. Hexagone Vert says:

    Démarrez sur des apports faibles, de l’ordre de 1 à 3 gouttes, 1 à 3 fois par jour. Chaque goutte de 10% contient 5mg de CBD.

    Espacez tout apport chimique de 3 heures (https://www.hexagonevert.fr/cbd-utilisations-interactions/)

    Ensuite, augmentez ou diminuez selon vos ressentis (utilisez ce protocole pour vous aider : https://www.hexagonevert.fr/utilisation-cbd-comprendre-indications-apports-mg/

    Orientez vous sur une huile CIBDOL 10%, que vous trouverez sur notre site https://www.hexagonevert.fr

    Les capsules sont egalement appréciables et simples à utiliser, une fois que vous avez défini votre besoin journalier.

    Espacez tout apport chimique de 3 heures. Il est important de vous faire accompagner pour baisser l’apport chimique.

    Au plaisir de vous lire

  3. jpmbourges says:

    Bonjour,
    Suite à une hépatite C contactée en 1998 par transfusion sangine à l’hopital je souffre du SJSR.
    Tous les traitements proposés par mon neurologue depuis plus de 20 ans se sont avérés partiellement inefficaces.Depuis 01/2019 je prends, (en plus d’un patch NEUPRO +TRAMADOL 100+DAFALGAN 1000) avant de me coucher 2 gouttes de CBD 10% sur un petit morceau de sucre sous la langue.Et le syndrome a pratiquement disparu a 95% !!!! JP

  4. NadouFechain says:

    Bjr, étant atteinte d’arthrose de polyarthrite et de rumatisme déformant, je cherche des renseignement sur les doses à prendre en cbd et à quelle pourcentage dois acheter celle-ci ?

  5. Marie Chancerelle says:

    Je souffre de la maladie de Parkinson
    Je voudrai savoir comment faire pour prendre un traitement de CBD.
    Merci de me faire savoir si vous pouvez m’aider.
    Douleurs dépression Dyskinesie, akinesie

  6. Jean-Baptiste says:

    Bonjour,
    Pour toutes informations sur l’utilisation du CBD, réferrez vous aux conseils du fabricant, ou contactez nous via notre formulaire de contact.
    Vous devez également vous faire accompagner par votre médecin.
    Au plaisir de vous lire

  7. Jean-Baptiste says:

    Bonjour,
    Pour toutes informations sur l’utilisation du CBD, réferrez vous aux conseils du fabricant, ou contactez nous via notre formulaire de contact.
    Vous devez également vous faire accompagner par votre médecin.
    Au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

ut nec libero consequat. risus. vel, Nullam ut Praesent Lorem