CBD : stop aux abus !

CBD : stop aux abus !

Cela fait plusieurs mois que les marques de e-liquides françaises proposant du CBD se sont développées, et particulièrement depuis le mois de novembre 2017, CBD : stop aux abus !

Pour rappel, ces marques devap, se positionnaient il y a à peine un an d’une manière totalement différente : aucune ne voulait entendre parler du CBD, assimilant cela à du cannabis et de la drogue.

Seule une marque bien connue en France était présente, et le marché n’attirait encore aucun investisseur, voulant se démarquer à tout prix du cannabis. Seulement depuis que ce marché attire les investisseurs, tous veulent leur part de la poule aux œufs d’or, mais à quel prix ?

Comme nous l’avons répété maintes et maintes fois, lors de nos échanges, publications et sensibilisations, il n’a jamais été conseillé d’utiliser de l’e-liquide au Cristal de CBD, pour une approche thérapeutique.

Le e-liquide au CBD est un produit très peu utilisé hors de nos frontières, et particulièrement connu dans l’hexagone car il utilise du CBD Cristal, à savoir un CBD isolé, ne proposant aucune trace de THC. Mais en l’isolant, le processus d’extraction perd une bonne partie de sa valeur : l’effet d’entourage disparait (suppression des cannabinoïdes, terpènes, terpénoïdes et flavonoïdes) et l’efficacité du CBD avec (on vous en parlait ici).

CBD : stop aux abus !

De nombreux utilisateurs découvrant le CBD via sa présence dans les Vape Shop, se tournent pour leur utilisation thérapeutique très rapidement vers les huiles ou capsules au CBD. Ceci est du au fait que ces produits présentent pour la majeur partie d’entre eux des extractions à spectre complet, et non pas du Cristal CBD.

La vaporisation (étude ici et ici) et le sublingual ( étude ici ) sont les moyens de consommation du CBD ou la biodisponibilitée, serait, d’après les études citées, presque deux fois supérieure à celle de la voie orale. Cependant, ces études se basent sur une vaporisation d’extrait complet de CBD, de type crumble ou shatter. ensuite dabbé ou vaporisé avec des outils spécifiques : l’ajout de produits nécessaires à l’utilisation sous forme de e-liquides, les températures et le mode de vaporisation, ainsi que sa consommation non dosée, réduisent la pertinence de ces derniers.  (La biodisponibilité ne garantie en rien la pertinence du CBD : chaque besoin nécessitent une application différente, qui apportent toutes leurs lots de bénéfices)

Dans les pays où le cannabis est légalisé, le Cristal de CBD est presque une hérésie. Utiliser un cannabinoïde dissocié de l’effet d’entourage est une pratique très peu utilisée. Pièces maitresses de l’action des cannabinoïdes, les terpènes sont également peu présents et souvent reconstitués (on en parle ici).

Cependant, les e-liquides de CBD permettent de satisfaire de nombreuses personnes, et permettent également d’utiliser le CBD pour un aspect plus relaxant, de détente, recopiant le geste du fumeur.

Jusqu’alors, le CBD était proposé dans un nombre de boutiques restreintes en France, par des personnes connaissant le sujet et la science des cannabinoïdes.

Désormais, on retrouve du CBD dans la plupart des Vape Shop mais également dans de nombreux magasins désormais, et beaucoup de vendeurs n’ont aucune formation sur le sujet, et n’hésitent pas à mentir pour vendre.

CBD : stop aux abus !

Notre communauté, forte de près de 4 000 utilisateurs de CBD en France, nous a permis de nous rendre compte de la situation suivante : en à peine 3 mois, nous avons reçu plusieurs plaintes et questions de la part de personnes concernées.

  1. Certaines personnes ayant acheté un e-liquide au CBD dans un Vape Shop se sont vues être invitées / conseillées à utiliser ce type de produit de façon sublinguale, à savoir sous la langue, oralement. Nous ne citerons pas les noms des shops concernés afin de ne pas porter préjudice à ces derniers, mais les avons contactés afin de les mettre en garde sur leurs pratiques.
  2. Certaines personnes se sont faites inviter à se mettre à vapoter pour pouvoir profiter du CBD, alors qu’elle ne fumait ou ne vapotait pas. Comment peut-on inviter quelqu’un à se mettre à vapoter, alors que le CBD s’utilise d’autres façons bien plus saines et adaptées ?
  3. Certaines personnes se voient trompées par les arguments de vendeurs peu scrupuleux : le CBD soigne les douleurs, le CBD apaise tous les maux.
  4. Chaque jour, 2 à 3 clients de shop ou autre sites e-commerce viennent nous demander conseil sur l’utilisation des produits qu’ils ont achetés, leur vendeur ne l’ayant pas fait, ou pas assez bien. Pour certains, le CBD n’est même pas adapté à leurs besoins …

CBD : stop aux abus !

Il est important de noter plusieurs choses :

Non,  le CBD n’est pas un produit d’e-liquide ! Le CBD est une extraction du chanvre, permettant de profiter des atouts de cette plante, sans subir les effets psychotropes du THC. On l’utilise de façon sublinguale, en ingestion, ou encore en vaporisation ou combustion.

En aucun cas le CBD n’est un produit issus des e-liquides, et en aucun cas une personne a le droit de pousser un non-vapoteur à vapoter pour profiter du CBD.

Non le CBD n’est pas un antidouleur, et non le CBD ne soigne pas tous les maux. Le CBD propose d’après certaines études un aspect anti-inflammatoire pouvant permettre la diminution de douleurs induites par l’inflammation, mais pas la totalité des douleurs que le corps humain peut générer. Il à également d’autres perspectives d’utilisation, que vous pouvez retrouver sur notre blog où nous mettons à disposition les études scientifiques SÉRIEUSES sur le sujet, traduite et expliquée en français.

L’utilisation d’e-liquide n’est pas la solution adaptée pour consommer du CBD : il est quasi impossible de maitriser son apport journalier, et donc de doser précisément ses besoins, contrairement aux huiles, capsules ou autres extractions complètes (crumble, shatter, etc..) qui proposent et permettent des apports précis au mg près.

Il est important, pour pouvoir distribuer du CBD, de connaitre ce cannabinoides, son utilisation, ses effets secondaires et ses interactions. A l’heure actuelle, peu de vendeurs le sont, et de nombreux consommateurs se retrouvent mal conseillés, voir déçus du CBD.

CBD : stop aux abus !

Cet article n’a pas pour but de diffamer les e-liquides au CBD. Bien au contraire, il a pour but de pousser ceux qui les distribue à se former sur l’utilisation du CBD, et à ne plus pousser ni orienter sur un produit si il n’est pas adapté.

Il est également intéressant de noter qu’une législation régulant les cannabinoïdes doit à tout prix être mise en place, avant que ces nombreux événements ne deviennent des arguments contre la légalisation du cannabis médical.

Article rédigé par Hexagone Vert

11 Commentaires sur “CBD : stop aux abus !

  1. BONNAIRE Thémy says:

    Bonjour
    Je suis une dame de 66 ans souffrant de douleurs chroniques depuis 2006, date de la seconde arthrodèse subie.
    Ayant fait une crise d’épIlepsie il y a qq jours (urgences de Grasse), et le scanner n’ayant rien révélé de particulier, le neurologue que j’ai consulté suite à celà m’a dit que cette crise avait certainement été provoquée par les médicaments que je prends ( Contramal LP 150 + Lyrica)
    N’étant de toute façon pas efficaces et au vu des nombreux effets secondaires qu’Ils donnent, j’ai pris la décision de me renseigner sur le cannabis thérapeutique, sachant que je suis non fumeuse et donc pas envie de capoter non plus.
    Je vs remercie de bien vouloir m’éclairer quant aux possibilités de se soigner avec cette plante, ici en France ou depuis d’autres pays plus ouverts sur le sujet (Espagne – Allemagne – Suisse – Etats-Unis ) etc.
    Bien cordialement.
    Thémy

  2. Meunier-Milleret says:

    Bonjour, si vous connaissez le nom des enseignes qui ont vendu du E.liquid pour du sublingual, et que vous n’en informez pas vos membres, où est la mission d’information ?

  3. Hexagone Vert says:

    Bonjour Frederick et merci pour votre message,
    Nous ne sommes pas dans une logique de diffamation, et mettons en valeur par cet article le besoin de formation pour la distribution du CBD.
    Les magasins concernés ont été contactés, un échange à été réalisé et le message est bien passé. Il n’y aurai aucun bénéfices à citer leur noms.
    Tous les membres de notre communauté sont au courant des shops concernés, car c’est via notre communauté justement qu’ils sont remontés.
    L’article précise bien les erreurs et amène les réponses. A la suite de sa lecture, le lecteur aura les clés en main pour pouvoir s’orienter de lui même.
    Tous les produits distribués sur notre site précise bien les différents facteurs cités.

  4. Leonard says:

    Bonjour. Comment être formé et par qui sur le cbd et les bonnes pratiques concernant son utilisation ?

  5. Alex says:

    Bonjour quel produit choisir pour une dame de 80 ans qui souffre d’arthrise Aux mains principalement ayz’t Le diabète et la maladie de Crohn svp

  6. Roissel says:

    Je souffre d arthrose hanche chevilles mains… et d une faiblesse du moyen fessier et consolidation osseuse de la hanche après opération.trouble de la memoire

  7. Maryline Guisset says:

    Bonjour, ce produit peut-il convenir lorsque que l’on a une leucémie?
    Merci de me répondre, bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

accumsan neque. ut et, consectetur sed tempus risus sem, tristique