CBD & CBG : antioxydants et neuroprotecteurs pour le cerveau

Le CBD et le CBG sont des cannabinoïdes particulièrement étudiés et utilisés de nos jours. Reconnus pour leur bienfaits, ils sont également utilisés pour leur effet antioxydants et neuroprotecteurs. Une étude italienne publiée récemment viens confirmer leur action.

CBD, CBG, et maladies neurologiques

Le cannabidiol (CBD) et le cannabigerol (CBG) sont des terpénophénols de Cannabis sativa. Bien que l’efficacité du CBD contre les maladies neurologiques ait déjà été démontrée, moins d’études on put traiter de l’action du CBG.

Par conséquent, une comparaison des effets de ces composés a été effectuée dans deux modèles expérimentaux mimant le stress oxydatif et la neurotoxicité se produisant dans les maladies neurologiques.

Cette étude à été réalisée au département de Pharmacie, de l’université de Chieti en Italie. Vous pouvez bien sur la consulter en cliquant ici.


Étude : CBD & CBG antioxydants et neuroprotecteurs

Les astrocytes de rats ont été exposés au peroxyde d’hydrogène et la viabilité cellulaire, la production d’espèces réactives de l’oxygène et la survenue d’apoptose ont été étudiées.

Les cortex ont été exposés à un stimulus dépolarisant K + 60 mM et au renouvellement de la sérotonine (5-HT), les niveaux de 3-hydroxykinurénine et d’acide kynurénique ont été mesurés. Une analyse protéomique et des études bioinformatiques et d’amarrage ont été réalisées.

Les deux composés ont exercé des effets antioxydants dans les astrocytes et restauré le niveau de cortex de 5-HT appauvri par des stimuli neurotoxiques, tandis que le CBD unique a restauré les niveaux basaux de 3-hydroxykinurénine et d’acide kynurénique.

Le CBG était moins efficace que le CBD pour restaurer les niveaux de protéines impliquées dans l’exocytose des neurotransmetteurs. Les analyses d’amarrage ont prédit les effets inhibiteurs de ces composés vers le récepteur de la neurokinine B.

Les résultats dans le système in vitro suggèrent que les cellules cérébrales non neuronales sont une cible dans le traitement des conditions oxydatives, tandis que les résultats dans le système ex vivo et les analyses d’accostage impliquent les rôles potentiels du CBD et du CBG en tant qu’agents neuroprotecteurs.

Retrouvez nos articles sur le CBG :

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre première commande
avec le code “BIENVENUE”

ipsum pulvinar Sed porta. id risus. elit. at tristique luctus