Les différentes façons de consommer du cbd : oral

Les différentes façons de consommer du cbd : oral

Afin de compléter notre série d’articles dédiés aux différentes façons d’utiliser des extraits de CBD (Cannabidiol), il était obligatoire d’évoquer l’apport oral. En effet, c’est l’un des plus utilisés, et des plus efficaces, en fonctions de vos besoins. Les différentes façons de consommer du cbd : oral

L’utilisation de la voie orale est l’application la plus connue car la plus simple et la moins impressionnante : elle permet d’utiliser des ‘capsules’ beaucoup plus familières pour de nombreuses utilisateurs, et donner une dose précise à chaque apport. Elles sont également facilement intégrables à une préparation culinaire ou à un mélange de produit, afin de les consommer plus tranquillement.

De nombreuses études ont été mises en place pour définir la biodisponibilité de la consommation par voie orale : on estime cependant que c’est une des applications les moins efficaces.

Par exemple, dans une étude menée sur des patients atteints de la rare maladie de Hunington, on a pu déceler des biodisponibilité très faibles suite à la consommation d’extrait de CBD par voie orale : les niveaux de CBD présents et quantifiables dans le plasma sanguin était minimes comparé aux doses consommées.

Ensuite, une seconde étude, réalisée en 1986, et disponible en cliquant ici, proposant la consommation de cookies de chocolat avec 40mg de CBD, à permis de déceler une biodisponibilité de l’ordre de 6%. En 2007, une étude scientifique américaine, disponible en cliquant ici, à estimer des taux allant de 4 à 20%.

De plus, une étude réalisées sur des chiens, à mis en valeur une biodisponibilité de l’ordre de 19 à 23% … Mais il n’est pas possible de comparer nos deux systèmes digestifs.

En général, les taux les plus optimistes tournent entre 15 et 20%.

Ce type d’application peut amener quelques aspects à ne pas négliger :  le passage par le système de digestion, qu’on appelle métabolisme de premier passage est la principale raison de la faible biodisponibilité orale du CBD.

Lorsque le CBD est ingéré, il est absorbé par le système digestif. De l’estomac, les composés pénètrent dans le système porte hépatique, où ils sont transportés par la veine porte dans le foie. Le foie métabolise ensuite les molécules de CBD, appelées «effet de premier passage». Les enzymes à fonction mixte CYP450 dans le foie agissent sur le CBD, réduisant la concentration des composés avant de transmettre ce qui reste au sang.

En clair, le CBD agit sur les enzymes CYP450 : cela peut provoquer des inhibitions, ou des interactions. Voir notre article sur le sujet ici.

Cependant, il est important de noter que l’application orale présente un atout fort : il permet une concentration de CBD dans la circulation systémique pendant un labs de temps plus important. Cela peut être très intéressant pour les personnes ayant besoin d’un impact généralisé sur le corps.

Sous quelle forme utiliser le CBD ?

En général, les ressentis sont plutôt bons sur l’ingestion d’extraits de CBD : il est donc important d’essayer, selon ses besoins, les différentes utilisations existantes.

De nombreux utilisateurs de CBD commencent à trouver leur dosage journalier grâce aux huiles de CBD, plus facilement dosables, puis consomment ensuite des capsules, pour un soucis de praticité.

Comme vu plus haut, il ne faut pas s’arrêter sur les études de biodisponibilités réalisées : son impact sur le système systémique est important, et permet en général d’avoir les mêmes effets que l’huiles

De plus, ce moyen d’absorption est une solution adéquate pour ceux qui n’aiment ni le gout de l’huile de CBD, ni utiliser une vapoteuse.

De plus, les capsules sont discrètes, et facilement transportables ou vous le désirez.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

lectus Praesent Donec nec amet, nunc dictum vulputate,