Le CBD peut induire une mort cellulaire programmée dans le neuroblastome

Le CBD peut induire une mort cellulaire programmée dans le neuroblastome

L’action du CBD (Cannabidiol) sur l’apoptose (mort cellulaire) est désormais reconnue et prouvée sur plusieurs études animales. Vous pouvez retrouver plusieurs de nos article sur le sujet, en cliquant sur ce lien, ou encore ce lien. Une nouvelle étude, récemment publiée, vient confirmer les dires des scientifiques : Le CBD peut induire une mort cellulaire programmée dans le neuroblastome

Le neuroblastome (NBL) est l’un des cancers les plus fréquents chez l’enfant et provient des cellules nerveuses immatures du système sympathique.

Des études sur les cancers de la NBL ont également montré que les miARN sont dysrégulés et peuvent jouer un rôle critique dans la pathogenèse. Les miARN sont des régulateurs traductionnels capables d’extinction de l’expression d’un gène.

La présente étude à été réalisée par des scientifiques de l’école de Médecine de l’Université de Caroline du Sud, à Columbia, aux États-Unis. Elle est disponible en cliquant sur ce lien.

Le cannabidiol (CBD) est un composé non psychoactif trouvé dans la marijuana, que notre laboratoire et d’autres ont déjà démontré qu’il induisait l’apoptose dans les cellules cancéreuses.

Cependant, aucune étude n’a été rapportée pour vérifier si la CBD atténue ces effets en régulant le miAR, induisait l’apoptose dans les lignées cellulaires de NBL humain.

Nos données ont démontré que le CBD induit l’apoptose dans les cellules NBL par l’activation des récepteurs de la sérotonine et du vanilloïde. Nous avons également constaté que les caspases 2 et 3 jouaient un rôle important dans l’induction de l’apoptose. Le CBD a également réduit de manière significative la migration cellulaire et l’invasion de la NBL in vitro. De plus, le CBD a bloqué la respiration mitochondriale et a entraîné un déplacement du métabolisme vers la glycolyse. Le CBD a modifié l’expression du miARN spécifiquement, régulant négativement hsa-let-7a et régulant positivement hsa-mir-1972.

Ainsi, les chercheurs montrent que le CBD peut induire l’apoptose (mort cellulaire programmée) par l’activation des récepteurs de la sérotonine et vanilloïde.

Le CBD a également réduit de manière significative la migration de ces cellules cancéreuses.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

id, sed venenatis nec mattis ipsum Donec