Le CBD peut induire une mort cellulaire programmée dans les cellules de mélanome malin

Une récente étude publiée en Mars 2019 renforce les possibilités d’action des cannabinoïdes sur le cancer, et, ici, du CBD (Cannabidiol). Les cannabinoïdes en tant que nouveau traitement potentiel pour le mélanome : une étude pilote dans un modèle murin indique que le CBD peut induire une mort cellulaire programmée dans les cellules de mélanome malin Réalisée au Centre Médical de l’Université d’Augusta, aux États-Unis, cette étude à été publiée il y’a quelques jours, le 2 Mars 2019. Vous pouvez la consulter en cliquant sur ce lien.

Le mélanome malin est une tumeur maligne complexe avec une mortalité importantes. Malgré les progrès thérapeutiques, le pronostic est sombre. Il est donc nécessaire de développer de nouvelles stratégies pour traiter ce cancer agressif.

Les cannabinoïdes ont été impliqués dans l’inhibition de la prolifération des cellules cancéreuses, la réduction de la croissance tumorale et la réduction des métastases :

Nous avons développé une étude unique portant sur les effets du traitement avec un dérivé de cannabinoïde sur les tumeurs malignes du mélanome dans un modèle murin.

Les souris ont été traitées avec des injections intrapéritonéales deux fois par semaine de cisplatine à 5 mg / kg / semaine et de cannabidiol (CBD) à 5 mg / kg deux fois par semaine.

Une diminution significative de la taille de la tumeur a été détectée chez les souris traitées au CBD par rapport au groupe témoin

La courbe de croissance et la courbe de survie des tumeurs de mélanome traitées avec le cisplatine ont été significativement diminuées et augmentées, respectivement, par rapport aux groupes témoins et traités au CBD.

Les souris traitées avec le cisplatine ont présenté la durée de survie la plus longue, mais la qualité de vie et les mouvements des souris traitées au CBD se sont avérés meilleurs.

Le cisplatine, un médicament standard contre le cancer, était plus efficace et la qualité de vie des animaux traités au CBD était meilleure.

Nous démontrons un effet thérapeutique bénéfique potentiel des cannabinoïdes, qui pourrait influer sur l’évolution du mélanome dans un modèle murin.

Les scientifiques concluent que :

Une augmentation de la survie et une réduction de la tumeur sont de nouvelles découvertes qui devraient guider la recherche pour mieux comprendre les mécanismes par lesquels les cannabinoïdes pourraient être utilisés comme traitement d’appoint du cancer, en particulier du mélanome. Des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer ce traitement potentiellement nouveau et novateur du mélanome malin.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

efficitur. elementum nec elit. nunc velit, commodo mi, id