Tremblements pathologiques : les cannabinoïdes peuvent aider à les soulager

tremblements pathologiques cannabinoïdes

C’est une lueur d’espoir qui se présente aux personnes souffrant de tremblements pathologiques : une étude prometteuse publiée en mars 2021 montre les effets inhibiteurs des cannabinoïdes sur ces troubles du mouvement du corps. Intitulée « Spinal astroglial cannabinoid receptors control pathological tremor », cette récente étude a été menée par le Département des Neurosciences de la Faculté des Sciences Médicales et de la Santé de l’Université de Copenhague et a été communiquée dans la revue Nature Neuroscience. Les cannabinoïdes, composés du cannabis, pourraient ainsi venir en aide aux patients éprouvés par des tremblements pathologiques.

Le pouvoir des cannabinoïdes à activer certaines cellules de la moelle épinière

La moelle épinière, située au sein de la colonne vertébrale, est le siège d’innombrables et indispensables cellules appelées astrocytes. Ces cellules en forme d’étoile sont responsables de l’efficacité du transfert d’information par la libération de transmetteurs. La présente étude montre que l’introduction de cannabinoïdes dans l’organisme permettrait une action sur ces astrocytes, libérant des transmetteurs tels que des purines et d’autres métabolites. Ces réactions favoriseraient la transmission de signaux électriques aux synapses.

tremblements pathologiques cannabinoïdes

Lors de l’étude, les chercheurs ont pu observer ces mécanismes biologiques sur des souris, au niveau de leur moelle épinière où les mouvements alternés des membres sont initiés. Ils ont pu ainsi prouver que les cannabinoïdes diminuent significativement les tremblements pathologiques des individus.

Plus de 200 000 personnes par an sont malheureusement touchées par des tremblements pathologiques aux États-Unis. Ces troubles peuvent avoir de multiples origines mais sont le plus souvent issus de traumatismes et de maladies neurodégénératives. Des mouvements et secousses incontrôlables des membres ou de la tête surviennent de façon chronique et nécessitent une prise en charge afin de soulager les personnes qui en sont victimes.

La portée d’une telle étude et l’impact des cannabinoïdes sur la réduction des tremblements pathologiques

Jean-François Perrier, chercheur ayant collaboré à l’étude nous informe : « Des tremblements pathologiques involontaires peuvent devenir fortement inhibiteurs et diminuer le confort et la qualité de vie d’un patient. Les molécules de cannabinoïdes pourraient avoir des effets positifs sur l’état des malades de la sclérose en plaques, exemple de maladie provoquant des tremblements pathologiques. Les lésions de la moelle épinière sont à l’origine de ces tremblements involontaires. »

L’approche novatrice de l’étude met en lumière les effets biologiques du cannabis à l’échelle des astrocytes, les précédentes études s’étant plutôt concentrées sur les neurones. Une administration du cannabinoïde WIN55 212-2 dans la moelle épinière active ces cellules étoilées et leur permet de libérer en particulier de l’adénosine. L’activité nerveuse est alors réduite ainsi que les tremblements pathologiques associés. Cette découverte donne l’espoir de pouvoir cibler et mettre au point des traitements adaptés aux malades avec très peu d’effets secondaires.

Eva Carlsen, post-doctorante ayant participé aux recherches ajoute : « Nous pourrions imaginer une approche nouvelle de l’utilisation du cannabis médical pour cibler les troubles tels que ces tremblements pathologiques. De nouveaux produits médicinaux pourraient être développés et conçus pour cibler un traitement grâce aux cannabinoïdes et aux astrocytes de la moelle épinière. »

Avec l’utilisation des cannabinoïdes, les neurones du cerveau responsables de nos capacités cognitives et de notre mémoire ne seraient pas affectés. Les personnes souffrant de ces secousses involontaires bénéficieraient alors d’un traitement efficient sans les exposer aux effets secondaires indésirables du cannabis.

inhaler THC douleur

Le contrôle des tremblements pathologiques par les récepteurs cannabinoïdes dans la moelle épinière

Chaque mouvement volontaire ou involontaire est essentiellement initié au niveau de la moelle épinière. Les neurones moteurs responsables des tremblements s’y activent et déclenchent la contraction des muscles. Ces motoneurones peuvent envoyer des signaux contradictoires, entraînant alors des tremblements musculaires non désirés. C’est en s’intéressant au fonctionnement des neurones moteurs de la moelle épinière que les chercheurs ont pu identifier les effets positifs des cannabinoïdes pour lutter contre les mouvements indésirables du corps.

Cette étude à l’avenir prometteur met en lumière le potentiel de guérison du cannabis médical et tout particulièrement l’action des cannabinoïdes pour soulager les tremblements pathologiques dont souffrent de nombreux patients dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestseller

56.99

108.99

119.95

Rupture de stock

Rupture de stock

Rupture de stock

Rupture de stock

129.90

19.9929.99