Jean-Baptiste
Autor: Jean-Baptiste
Jean-Baptiste est un ingénieur en environnement spécialisé dans les cannabinoïdes et leur utilisation, il évolue également dans le milieu du sport professionnel. Passionné par l’application des molécules issues du chanvre sur les humains et les animaux, il rédige de nombreux articles sur Hexagone Vert : études scientifiques, nouvelles applications du chanvre, CBD dans le sport, …
Partager l’article sur
-20% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
chanvre ukraine

Malgré la guerre, les fermiers Ukrainiens poursuivent leur production de chanvre

En dépit d’immenses difficultés liées à la logistique, l’approvisionnement en carburant, des ports et des routes bloquées, certains fermiers Ukrainiens persévèrent dans leur travail, et ont lancé plusieurs cultures depuis le début de l’année.

Avec des champs estimés à plus de 3000 hectares durant l’année passée, la superficie totale des champs de chanvre devrait se situer environ entre 2000 et 3000 hectares, selon Roman Fedorowycz, un cultivateur faisant pousser du chanvre dans la partie nord-ouest du pays.

Des plantations tardives

Fedorowycz explique que la plupart des plantations de chanvre ont eu du retard cette année. Ce natif du Michigan pratique la culture du chanvre pour son grain et sa fibre. Avec sa compagnie, Dibrova Farms, il cultive de multiples variétés de chanvre, qu’il exporte ensuite au USA et sur d’autres marchés. Il a pu planter 250 acres de chanvre (environ une centaine d’hectares) cette année, après en avoir planté 1500 (environ 600 hectares) durant l’année 2021.

Il faut savoir que l’Ukraine est le leader mondial en ce qui concerne l’exportation de blé, de maïs, et d’huile de tournesol. Bien sûr, ce business a été très perturbée par l’attaque de la Russie, qui occupe désormais la majorité des ports de la mer noir, et qui bloque les expéditions.

Le carburant devient une denrée rare

A l’heure qu’il est, plusieurs cultivateurs indiquent que le carburant dont ils ont besoin pour cultiver leur chanvre correctement est de plus en plus difficile à se procurer. Ils se trouvent en effet dans un contexte ou à la Russie et la Biélorussie ont stoppé près de deux tiers des imports annuels de diesels pour l’Ukraine, et où les imports provenant d’Europe s’avèrent malheureusement insuffisants.

La guerre a aussi quasiment fait fermer l’Institut des Cultures Libériennes (IBC) du pays, qui est membre de l’Académie Nationale des Sciences Agraires, et qui se trouve près de la frontière Russe, au Nord de l’Ukraine. Une campagne de crowdfunding a été lancée pour financer la relocalisation de l’IBC et ses employés.

Un plan pour soutenir le cannabis thérapeutique

Seules les variétés de graines de chanvre et de fibres peuvent êtres cultivées et transformées en Ukraine, grâce à une licence annuelle délivrée à l’agriculteur par le gouvernement fédéral. Toutes les productions doivent impérativement respecter une limite de THC qui se situe à 0,08 %. Ce seuil très bas est semblable à ceux imposés dans les autres régions du monde (il est de 0,2 % en France), et indique que les agriculteurs Ukrainiens doivent se restreindre à des variétés de chanvre Ukrainien. Environ une douzaine de ces variétés sont inscrites au registre officiel des variétés de plante du pays.

Le Ministre de la Santé Ukrainien, Viktor Lyashko, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement proposerait un plan de régulation du cannabis dans un cadre thérapeutique et industriel, ainsi qu’un plan de soutien pour les recherches liées au cannabis. Néanmoins, les dispositions liées à cette mesure n’ont pas été publiées pour l’heure, et nous ignorons si elles concernent également le chanvre industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Logo hexavert svg

© Hexagonevert.fr>

-20%

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide :-(Retour à la boutique
      Appliquer Coupon