L’utilisation de cannabinoïdes synthétiques est associée à d’avantage de problèmes de santé mentale que le cannabis naturel

L'utilisation de cannabinoïdes sunthétiques est associée à d'avantage de problèmes de santé mentale que le cannabis naturel

De plus en plus de produits dérivés du cannabis sont disponibles en libre vente sur internet ou dans certains magasins, en fonction des législations. Peu d’études sérieuses mettent en valeur leur nocivité. Cette enquête semble le confirmer : L’utilisation de cannabinoïdes synthétiques est associée à d’avantage de problèmes de santé mentale que le cannabis naturel.

Les cannabinoïdes synthétiques (CS) sont une classe de nouvelles substances psychoactives qui ont rapidement évolué dans le monde au cours des dernières années. De nombreux analogues de cannabinoïdes synthétiques différents sont sur le marché grand public et vendus sous des noms trompeurs, tels que “épice” (Spice) ou “encens”. Un nombre limité d’études ont rapporté des effets graves sur la santé associés à l’utilisation de CS.

Dans cette étude, les scientifiques ont comparé les symptômes psychopathologiques cliniques et subcliniques associés à la consommation de CS et à la consommation de cannabis naturel. Elle à été réalisée par une équipe du département de Surveillance des Drogues, à Utrecht, aux Pays-Bas, et disponible ici.

Un échantillon de commodité de 367 utilisateurs de Cannabis synthétique (CS) et naturel (CN) a été recruté en ligne, comprenant quatre questionnaires psychométriques validés: le test d’identification des troubles liés à l’usage de drogues (DUDIT), l’indice de sévérité de l’insomnie (ISI), l’échelle Altman Mania (Altman) et le bref inventaire des symptômes (BSI).

Les deux groupes ont été comparés à une analyse de variance (ANOVA) et à une covariance (ANCOVA), à des tests du chi2 et à une régression logistique, le cas échéant.

Ainsi, selon le sondage en ligne mené auprès de 367 utilisateurs de cannabinoïdes synthétiques et de cannabis naturel, ceux qui en consommaient ont les scores les plus élevés en matière de toxicomanie, de troubles du sommeil, de dépression, d’anxiété et d’autres problèmes de santé mentale.

Les résultats en détail :

L’âge du groupe d’utilisateurs SC ne différait pas de celui du groupe d’utilisateurs CN (27,7 ans), mais comptait moins de femmes (21% et 30%, respectivement).

Les utilisateurs de CS ont obtenu un score supérieur à celui des utilisateurs du CN pour toutes les mesures psychométriques utilisées, indiquant une probabilité plus élevée d’abus de drogues, de troubles du sommeil, de symptômes (hypo) maniaques et les neuf dimensions comprenant le BSI, la somatisation, le comportement obsessionnel compulsif, la sensibilité interpersonnelle, la dépression, anxiété, hostilité, anxiété phobique, idéation paranoïaque et psychoticisme.

Cette étude montre que l’utilisation du Cannabis Synthétique est associée à une symptomatologie de la santé mentale accrue par rapport à l’utilisation de Cannabis Naturel.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

sed justo id, non elit. Praesent mi, eget ut vulputate, risus.