Les essais cliniques humains sur le cannabis et le cancer sont en cours

Les essais cliniques humains sur le cannabis et le cancer sont en cours

C’est une nouvelle très importante dans l’étude et la science des cannabinoïdes. BC Cancer réalise le tout premier essai humain sur les relations entre le cannabis et le cancer, dans le traitement des symptômes du cancer. Les essais cliniques humains sur le cannabis et le cancer sont en cours.

Les témoignages de patients sur les pouvoirs curatifs du cannabis dans la lutte contre le cancer sont partout sur Internet. Les histoires sont trop nombreuses et personnelles pour être ignorées ou considérées comme une simple hystérie / placebo.

Les comptes rendus citant le cannabis comme aidant les patients à supporter la chimiothérapie et la radiothérapie en traitant efficacement les nausées, les vomissements et la douleur cancéreuse sont également nombreux.

Malheureusement, la recherche sur le cannabis et le cancer a pris du retard depuis des années et la science ne peut rien tirer de ces histoires personnelles. Les médecins hésitent à prescrire tout ce qui n’est pas complètement testé et qui possède un profil de sécurité solide.

BC. Cancer, en Colombie-Britannique, au Canada, se lève pour relever le défi. Ce groupe de recherche mènera le tout premier essai clinique national visant à évaluer l’efficacité d’extraits de cannabis dans le traitement des symptômes associés au cancer.

Dre Pippa Hawley, spécialiste en soins palliatifs et directrice médicale au B.C. Cancer, sera le fer de lance de l’essai clinique.

Cette étude confirmera les preuves anecdotiques et ouvrira la voie à la création de lignes directrices sur le cannabis que les patients et les professionnels de la santé peuvent utiliser.

Elle a déjà été impliquée dans la prescription d’huile de cannabis pour ses patients en traitement palliatif.

Des donateurs anonymes ont financé l’étude à hauteur de 1 million de dollars. Whistler Medical Marijuana Corp. fera don du cannabis. La collecte active de données se déroulera sur 48 jours, répartis en trois cycles. Les participants seront au nombre de 150 et seront choisis parmi les régions géographiques suivantes: Vancouver, Abbotsford, Prince George, Victoria, Calgary, Winnipeg, Ottawa, Kingston et Toronto.

Comment pouvez-vous participer à cette étude?

Seuls les patients cancéreux répondant à des critères spécifiques sont éligibles. Les personnes qui présentent une croissance instable du cancer ou celles qui suivent un traitement intensif sont exclues. Le recrutement devrait avoir lieu au début de 2019. La collecte des données s’achèvera d’ici la fin de l’année. Nous nous attendons à ce que les résultats soient publiés dans une revue médicale réputée d’ici à juin 2020.

Cannabis et Cancer: Ratios et Placebo

Pour cette étude, trois types d’huile de cannabis doivent être comparés à un placebo. L’objectif est d’établir comment les différents ratios se comportent dans le soulagement des symptômes liés au cancer. Les extraits de cannabis utilisés seront les suivants:

  1. High THC and Low CBD ( THC +, CBD- )
  2. Low THC and high CBD ( THC-, CBD+ )
  3. Equal amounts of THC and CBD (1:1)
  4. Placebo

Lors du premier cycle, chaque participant prendra des gouttes dans l’un des quatre flacons d’huile non étiquetés pendant quatre jours. La posologie initiale sera de trois gouttes le matin et de une à trois gouttes supplémentaires toutes les quatre heures (selon la masse).

Les participants ajusteront ensuite la posologie en fonction de l’atténuation des symptômes (à l’aide d’une échelle) et des effets secondaires tolérables du cannabis. Les symptômes pris en compte incluent: nausées, vomissements, douleurs, anxiété et troubles du sommeil. L’échelle d’évaluation du système d’Edmonton (ESAS-R) et l’échelle d’évaluation globale du patient (CGIC) seront utilisées pour classer les symptômes.

Les patients répéteront le processus pendant trois cycles au total, ce qui donnera à chaque flacon 12 jours de test.

Informations sur la première dose pour le cannabis et le cancer

Les résultats de cette étude permettront de confirmer des preuves anecdotiques sur l’efficacité du cannabis dans le traitement des symptômes liés au cancer. De manière tout aussi importante, les oncologues disposeront d’informations sur la posologie à utiliser pour prescrire du cannabis à leurs patients atteints de cancer.

Le Dr Pippa pense que l’étude révélera le rapport supérieur dans le traitement des symptômes liés au cancer: taux élevé de THC, de CBD ou 1: 1. Elle a rapidement ajouté:

«Bien que les résultats de cette étude nous permettent d’identifier les symptômes qui répondent aux types de cannabinoïdes, des recherches supplémentaires seront nécessaires pour comprendre plus précisément le dosage le plus efficace requis pour chaque symptôme, en fonction de leur nature. gravité.”

Soutenir les patients les plus malades

Bien que l’étude n’inclue que des patients stables au cancer, on peut supposer que les patients plus malades qui suivent un traitement intensif répondront au cannabis de la même manière.

Le Dr Pippa est convaincu que les résultats de cette étude peuvent être extrapolés à la population plus large de patients atteints de cancer.

Nous espérons que cette étude ouvrira la voie à des essais encore plus vastes sur l’homme afin que l’utilisation de l’huile de cannabis dans le traitement des symptômes du cancer puisse être rationalisée et rendue disponible pour tous les patients du Canada.

Article source : https://www.rxleaf.com/human-clinical-trials-for-cannabis-and-cancer-is-happening/

Traduit et adapté par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

facilisis libero. Aenean Nullam adipiscing justo dolor commodo eget sem,