Les cannabinoïdes peuvent être utiles chez les personnes en soins palliatifs

cannabinoides soins

L’utilisation des cannabinoïdes pour le contrôle des symptômes en soins palliatifs suscite un intérêt considérable, mais il existe peu de données probantes de haute qualité pour guider la pratique clinique.

Le but de cette étude disponible en cliquant sur ce lien était d’évaluer la faisabilité d’utiliser des mesures de la charge globale des symptômes pour évaluer la réponse au cannabis médicinal, déterminer les doses médianes tolérées de cannabidiol (CBD) et de tétrahydrocannabinol (THC) et documenter les événements indésirables. Elle à été réalisée par une équipe de chercheurs du département des soins palliatifs et de soutien de Mater Misericordiae à Brisbane, en Australie.

L’étude portait sur 21 patients en soins palliatifs, auxquels ont été administrées des doses croissantes de CBD ou de THC. Ces derniers ont montré des résultats prometteurs dans l’amélioration de la santé et du bien-être. Les participants avaient un cancer avancé et des symptômes liés au cancer dans ce service de soins palliatifs australien.

Sur les les 21 participants (16 poru le CBD et 5 poru le THC), 18 ont terminé la mesure principale des résultats au jour 14 et 8 au jour 28. Les doses médianes maximales tolérées étaient de 300 mg de CBD par jour (de 100 à 600 mg) et 10 mg de THC par jour (de 5 à 30 mg). 9 des 21 patients ont montré une réponse au traitement. La somnolence était l’effet indésirable le plus courant.

Des essais de cannabis médicinal chez des patients cancéreux avancés subissant des soins palliatifs sont réalisables. Les doses de THC et de CBD utilisées dans cette étude étaient généralement bien tolérées et la mesure des résultats de la détresse totale des symptômes est prometteuse comme mesure du bénéfice global des symptômes. E

Article rédigé par Hexagone Vert


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-10% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

felis adipiscing vulputate, elementum fringilla commodo libero. diam