Jean-Baptiste
Autor: Jean-Baptiste
Jean-Baptiste est un ingénieur en environnement spécialisé dans les cannabinoïdes et leur utilisation, il évolue également dans le milieu du sport professionnel. Passionné par l’application des molécules issues du chanvre sur les humains et les animaux, il rédige de nombreux articles sur Hexagone Vert : études scientifiques, nouvelles applications du chanvre, CBD dans le sport, …
Partager l’article sur
-20% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
chanvre plante

La chanvre et ses utilisations ancestrales

Le chanvre, ou cannabis sativa, est une plante qu’on cultive à travers le monde entier dans le cadre de production de matières premières, à l’instar de fibres, de graines, ou encore de molécules utilisées pour la fabrication de médicaments. Afin de ne pas être confondue avec la culture de cannabis, la culture de chanvre fait l’objet d’un encadrement très strict. En effet, le chanvre source de fibres et le cannabis récréatif correspondent tous deux à l’espèce de cannabis sativa : ils sont uniquement différenciés grâce à leur concentration en CBD pour le chanvre fibre, et en THC pour le cannabis « drogue ». Cet article va exclusivement se focaliser sur le chanvre « fibres » et ses différents usages à travers le temps.

Le chanvre d’hier

Dans le courant du XIXème siècle, les surfaces de chanvre en France et en Europe étaient dix fois plus importantes qu’aujourd’hui. Le chanvre était surtout utilisé pour sa fibre à vocation textile, au même titre que le lin et la laine. Le coton était peu répandu en Europe, et la soie était très chère, ce qui explique le recours massif à la plante de chanvre. De plus, elle présentait une excellente longévité dans l’eau, et fournissait la marine en cordages et en voiles. On l’utilisait aussi pour certains équipements de travail (corde, ficelle), et d’extérieur, notamment pour la fabrication des toiles de tente. Le chanvre servait également de linge de maison dans les foyers modestes, puisque c’était une alternative au lin.

La culture de chanvre, qui commençait à se raréfier, a réellement failli disparaitre avec la création du nylon en 1935, car cette fibre pesait la même masse lorsqu’elle était plongée dans l’eau. Inodore, elle ne pouvait pas pourrir et présentait l’avantage d’être élastique, ce qui fait que le chanvre a totalement disparu en Europe, sauf en France.

Heureusement, le nylon et les fibres furent interdits pour la fabrication du papier extra-fin dans les années 60, ce qui permit au chanvre de faire son grand retour !

Le chanvre d’aujourd’hui

Dès les années 1980, la filière du chanvre décide d’exploiter la chènevotte (paille de chanvre), qui est un produit très léger et poreux pour le paillage des chevaux, et cette entreprise est couronnée de succès ! Au cours des années 90, la chènevotte est également utilisée avec des liants minéraux afin d’obtenir un système de construction dont l’isolation est répartie. Dans les années 2000, ce sont des panneaux à base de fibres de chanvre qui se démocratisent en tant qu’isolants de construction.

De son côté, la graine de chanvre est désormais considérée avec intérêt d’un point de vue nutritionnel, car elle est très utile pour les personnes suivant un régime végétarien et lipidique. Sa consistance en oméga est également excellente !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Logo hexavert svg

© Hexagonevert.fr>

-20%

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide :-(Retour à la boutique
      Calculate Shipping
      Appliquer Coupon