CBGA épilepsie

Le CBGA, efficace pour lutter contre les crises d’épilepsie ?

Ce n’est aujourd’hui plus à prouver : le cannabis est efficace pour traiter les crises d’épilepsie. Néanmoins, une équipe de chercheurs Australiens a voulu aller plus loin, en cherchant à déterminer quelle était la molécule du cannabis qui entrait réellement en jeu. Cette étude, qu’on retrouve dans le British Journal of Pharmacology, a permis de fournir une ébauche de réponse !

Des premiers essais sur les souris

Effectuée sur des rongeurs, l’étude en question stipule qu’on peut dénombrer trois cannabinoïdes aux effets anti-convulsion. Il s’agit en l’occurrence de l’acide cannbidivarinique, de l’acide cannabigérovarinique, mais aussi de l’acide cannabigérolique (dit CBGA).

Les scientifiques participant à cette recherche se sont basés sur un postulat très simple, à savoir que le CBD était probablement le cannabinoïde le plus efficace face aux problèmes d’épilepsie. Il est d’ailleurs utilisé pour le médicament Epidiolex, (un médicament contre l’épilepsie) mais ce dernier n’est pas beaucoup répandu. En effet, son prix est conséquent, et il est relativement difficile à trouver. De plus, il semblerait que certains patients aient une préférence pour des extraits dits « full spectrum ». Ces produits de type artisanal répondent à des profils variés en cannabinoïdes, alors que leur dosage en CBD est généralement peu élevé. En d’autres termes, cela induit que d’autres cannabinoïdes peuvent éventuellement participer aux effets anti-convulsions.

Pour leurs travaux, les chercheurs se sont servis de souris qui souffraient également de convulsions. Ils leur ont ensuite donné différentes sortes de cannabinoïdes pour en observer les effets (CBG, CBGA, THCV….)

Les résultats prometteurs du CBGA

Le verdict de cette étude est alors tombé : le CBDV, le CBDVA, le CBGA, ainsi que le CBGVA ont démontré de réels effets anti-convulsions, et peuvent également entrainer une hausse significative du seuil de température qui déclenche les convulsions.

Les scientifiques ajoutent que selon leurs observations, le CBGA serait peut-être même plus efficace que le CBD dans la lutte contre les convulsions, et qu’il faut donc porter une réelle attention à son potentiel thérapeutique.

Il convient toutefois de rester prudent face à ces résultats encourageants du CBGA. En effet, les convulsions chez les rongeurs ont été déclenchées de manière artificielle : en cas de convulsions « naturelles », il n’incarne pas un remède, et pourrait même être dangereux ! Les scientifiques précisent également que lorsqu’il est utilisé avec du clobazam (un autre médicament contre l’épilepsie) durant des convulsions spontanées, le CBGA se révèle efficace.

Par conséquent, le CBGA ne présente pas la même polyvalence que le CBD en tant qu’anti-convulsif, mais il affiche tout de même une efficacité supérieure concernant les crises dues à un phénomène d’hyperthermie. Pour les chercheurs ayant participé à ces travaux, il faut donc en conclure que les traitements contre les convulsions à base de cannabis sont loin de se résumer au CBD, car un certain nombre d’autres cannabinoïdes devra faire l’objet d’études plus approfondies dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre premiere commande
CODE: BIENVENUE
Nouveaux produits
    Bestesellers

      Logo hexavert svg

      © Hexagonevert.fr>

      0
        0
        Votre panier
        Votre panier est vide :-(Retour à la boutique
          Calculate Shipping
          Appliquer Coupon