Le CBD protège la peau de la lumière du soleil

Ensemble, ces résultats suggèrent que le CBD pourrait être un agent protecteur potentiel des kératinocytes contre les effets nocifs de l'irradiation et des facteurs environnementaux chimiques qui causent le stress oxydatif.

A l’heure ou de nombreuses études et constations tendent à prouver que les crèmes solaires actuellement utilisées polluent et détruisent la faune et la flore aquatique, il est important de trouver des solutions naturelles et alternative pour protéger la peau des UV. Une récente étude vient conforter le fait que le CBD peut être utile pour protéger la peau des effets néfastes de la lumière du soleil et des UV (B).

Les kératinocytes, constituant l’épiderme

Les kératinocytes, principal type cellulaire de l’épiderme, sont particulièrement sensibles aux facteurs environnementaux, notamment l’exposition au soleil et aux agents chimiques.

Étant donné que le stress oxydatif peut résulter de ces facteurs, la communautée scientifique recherche activement des composés pouvant agir comme agents protecteurs, ne produisant pas de pollutions ou de toxicité.

CBD lumière soleil UV

Récemment, le cannabidiol (CBD), un phytocannabinoïde trouvé dans Cannabis Sativa L., a suscité un intérêt accru en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes et de l’absence d’effets psychoactifs. Des chercheurs polonais du département de Chimie Analytique, à l’université médicale de Białystok, en Pologne ont ainsi analysé les effets protecteurs du CBD sur les kératinocytes exposés à l’irradiation des UVB (les UV responsables des coups de soleil) et au peroxyde d’hydrogène.

Cette étude est bien sûr disponible en cliquant sur ce lien

L’action du CBD pour se protéger de la lumière du soleil et des UV

Les scientifiques ont utilisés la spectrométrie de masse par chromatographie liquide, pour évaluer si le CBD était capable de pénétrer dans les kératinocytes et de s’accumuler dans la membrane cellulaire.

Le CBD a réduit le changement d’équilibre redox, vers le stress oxydatif, causé par l’exposition aux UVB / peroxyde d’hydrogène, estimé par la génération de radicaux anion superoxyde et le statut antioxydant total et par conséquent le niveau de peroxydation lipidique.

Ainsi, il a été constaté que le CBD protégeait les kératinocytes en empêchant les changements dans la composition de la membrane cellulaire, associés aux dommages causés par les UV et le peroxyde d’hydrogène, notamment :

  • des niveaux réduits d’acides gras polyinsaturés
  • une augmentation des niveaux d’acide sialique et de produits de peroxydation lipidique (malondialdéhyde et 8-isoprostanes)

Cela maintient l’intégrité des membranes cellulaires et empêche la libération de lactate déshydrogénase.

En outre, le CBD a empêché la réduction induite par les UVB / peroxyde d’hydrogène de la taille des kératinocytes et du potentiel zêta, et a également diminué l’activité des transporteurs membranaires de la cassette de liaison à l’ATP.

Ensemble, ces résultats suggèrent que le CBD pourrait être un agent protecteur potentiel des kératinocytes contre les effets nocifs de l’irradiation et des facteurs environnementaux chimiques qui causent le stress oxydatif.

Article rédigé par Hexagone vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestseller

56.99159.99

108.99309.99

119.95

eget sed risus. Phasellus felis ut