Le CBD peut augmenter l’efficacité des antibiotiques contre certaines bactéries

cbd antibiotiques

L’action du Cannabidiol seul est désormais reconnue et étudiée par de nombreux scientifiques. Désormais, c’est son implication dans d’autres processus médicaux qui est étudié. Le CBD peut augmenter l’efficacité des antibiotiques contre certaines bactéries

Selon des recherches fondamentales effectuées à l’Ecole des Sciences Humaine de l’Université London Metropolitan, au Royaume-Uni, le CBD pourrait augmenter l’efficacité d’une thérapie aux antibiotiques standards.

Vous pouvez bien sur la consulter en cliquant sur ce lien.

CBD & antibiotiques

Les vésicules membranaires (MV) libérées par les bactéries participent à la communication cellulaire et aux interactions homme-pathogène. Les scientifiques ont découvert que les effets antibactériens du CBD pourraient en partie être attribués aux effets sur les vésicules de la membrane bactérienne.

Dans cette étude, nous avons examiné si les effets antibactériens connus du cannabidiol (CBD), un phytocannabinoïde de Cannabis sativa, pourraient être attribués en partie aux effets sur le profil bactérien et la libération de MV.

Ils ont découvert que le CBD était un puissant inhibiteur de la libération des vésicules membranaires par les bactéries à Gram négatif (E. coli VCS257), tandis que l’effet inhibiteur sur la libération de la MV par les bactéries à Gram positif (S. aureus, sous-espèce aureus Rosenbach) était négligeable.

Utilisé en association avec des antibiotiques sélectionnés, le CBD a considérablement augmenté l’action bactéricide de plusieurs antibiotiques chez les bactéries à Gram négatif. De plus, la CBD a augmenté les effets antibiotiques de la kanamycine chez les bactéries à Gram positif, sans affecter la libération de MV. De plus, le CBD a modifié les profils protéiques des MV libérées par E. coli après 1h de traitement au CBD.

Ils ont conclu que :

“le CBD peut constituer un adjuvant putatif pour une application sur mesure avec des antibiotiques sélectionnés, en fonction des espèces bactériennes, afin d’accroître l’activité des antibiotiques, notamment via l’inhibition de la MV, et de contribuer à réduire la résistance aux antibiotiques”.

 Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

fringilla ut commodo suscipit ipsum diam venenatis