La République Tchèque autorisera bientôt une teneur en THC de 1 % dans le chanvre

1% THC

D’ici quelques jours, le Président tchèque Milos Zeman sera amené à signer une loi promulguant une hausse de la teneur maximale en THC dans le chanvre, qui s’élèvera alors à 1 %. Cette décision incarne une réelle avancée sur le plan législatif, car elle entraîne une meilleure flexibilité des règles relatives à la teneur en THC dans les produits à base de chanvre !

Un temps d’avance sur les autres pays de l’UE

Grâce à cette décision, les produits à base de chanvre présentant une teneur inférieure à 1 % de THC ne seront plus jugés comme étant des substances addictives, et ils ne seront donc plus concernés par le régime de lutte contre la toxicomanie mené par la République Tchèque.

Par conséquent, un certain nombre de produits qui se conforment à ce nouveau seuil pourront désormais être commercialisés librement dans le pays.

En décidant de faire passer le seuil légal de THC à 1 % dans les plants de chanvre, la République Tchèque fixe une limite nettement supérieure à celle appliquée par le reste de l’Union Européenne, qui envisage actuellement de faire passer le seuil légal de 0,2 % à 0,3 %.

Toutefois, cette limite de 1 % de THC est déjà appliquée à travers plusieurs pays dans le monde, à l’instar de la Suisse et de l’Australie.

Cette décision est particulièrement significative pour les producteurs de CBD : en effet, la possibilité d’avoir un taux de THC plus élevé induit également des niveaux de CBD supérieurs. C’est donc un réel soulagement pour les agriculteurs, qui ont moins de risques de voir leur culture outrepasser le niveau de THC règlementaire.

Des extraits dépénalisés à 1 % de THC

Indépendamment de cette décision, la nouvelle loi en vigueur tolérera également les extraits et les teintures de chanvre avec une teneur inférieure à 1 % de THC.

CzecHemp, un groupement de parties prenantes, a rédigé un rapport aux sénateurs tchèques afin d’expliquer plus amplement le contenu de cette nouvelle loi. Ce rapport indique que le paquet d’amendements rend possible la fabrication et la commercialisation des produits contenant jusqu’à 1 % de tétrahydrocannabinol. Néanmoins, il prévient que les produits concernés doivent être « sûrs » et ne pas faire l’objet d’utilisation abusive.

Cette nouvelle législation ne permet pas la commercialisation immédiate des aliments et cosmétiques, mais entraine cependant la dépénalisation de certains produits de santé ou cosmétiques, conçus à base de chanvre et souvent fabriqués directement à domicile pour les personnes âgées.

Cette nouvelle loi utilise pour la première fois la notion de « chanvre technique », pour désigner une plante issue de graines présentes dans le catalogue européen, ou à partir de laquelle du chanvre peut être produit dans la limite des 1 % de THC autorisés. Par ailleurs, elle révoque l’obligation pour les transformateurs de chanvre d’avoir recours à des substances addictives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestseller
Promo !

56.99 42.74

99.99

119.95

Rupture de stock

Rupture de stock

42.9054.90

Rupture de stock

Rupture de stock

129.90

19.9929.99