La culture du chanvre peut être bonne pour les populations d’abeilles

chanvre abeilles

Le chanvre industriel, Cannabis sativa (Cannabaceae), est une culture nouvellement introduite et en pleine expansion dans le paysage agricole américai : la culture du chanvre peut être bonne pour les populations d’abeilles

Cette étude à été réalisé par des chercheurs au département d’Entomologie, à l’université de Cornell, aux États-Unis. Vous pouvez bien sur la consulter en cliquant sur ce lien.

En tant que culture exclusivement pollinisée par le vent, le chanvre manque de nectar mais produit une abondance de pollen pendant une période de pénurie florale dans les paysages agricoles. Ces ressources polliniques sont attrayantes pour une gamme d’espèces d’abeilles, mais la diversité des visiteurs floraux et leur utilisation du chanvre dans une gamme de contextes agricoles restent floues.

Nous avons fait des collections répétées de filets d’abeilles en visite sur des fleurs de chanvre dans des fermes de New York, qui variaient à la fois dans le contexte du paysage et dans les caractéristiques phénotypiques des variétés de chanvre.

Nous avons identifié tous les abeilles au niveau de l’espèce et avons constaté que le chanvre abritait 16 espèces d’abeilles différentes.

La simplification du paysage a eu un impact négatif sur l’abondance des abeilles visitant les fleurs de chanvre mais n’a pas affecté la richesse en espèces de la communauté.

La hauteur de la plante, d’autre part, était fortement corrélée à la richesse et à l’abondance des espèces d’abeilles pour les parcelles de chanvre avec des variétés plus hautes attirant une plus grande diversité d’espèces d’abeilles.

En raison de sa phénologie de floraison unique dans le temps, il a le potentiel de fournir une ressource nutritionnelle critique à une communauté diversifiée d’abeilles pendant une période de rareté florale et peut ainsi aider à soutenir les services de pollinisation à l’échelle de l’écosystème pour d’autres cultures du paysage.

À mesure que la culture du chanvre augmente, les producteurs, les gestionnaires des terres et les décideurs devraient tenir compte de sa valeur dans le soutien des communautés d’abeilles et tenir compte de son attrait pour les abeilles lors de l’élaboration de stratégies de lutte antiparasitaire.

Article traduit et adapté par Hexagone Vert

Source


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-10% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

Praesent Lorem commodo adipiscing venenatis accumsan libero nunc