Jean-Baptiste
Autor: Jean-Baptiste
Jean-Baptiste est un ingénieur en environnement spécialisé dans les cannabinoïdes et leur utilisation, il évolue également dans le milieu du sport professionnel. Passionné par l’application des molécules issues du chanvre sur les humains et les animaux, il rédige de nombreux articles sur Hexagone Vert : études scientifiques, nouvelles applications du chanvre, CBD dans le sport, …
Partager l’article sur
-20% sur votre premiere commande
avec le code
BIENVENUE
Derniers articles
-20% sur votre première commande avec le code BIENVENUE
suisse cbd

Des huiles de CBD volontairement dénaturées à la demande de la Confédération Suisse

C’est insolite : la Confédération Suisse va bientôt contraindre les fabricants d’huiles au CBD d’ajouter un produit « dénaturant à une concentration appropriée », dans le but de dissuader son ingestion abusive par voie orale. Autrement dit, les fabricants vont se retrouver dans l’obligation de rendre leurs huiles quasiment inadaptées à la consommation. Le stock de produits déjà en vente sur le marché dispose d’un délai de six mois pour être écoulé, et deviendra invendable au-delà de cette date !

Vers des produits impropres à la consommation

Cette nouvelle surprenante est on ne peut plus sérieuse, et fait déjà l’objet d’une notification dans la Lettre Fédérale, qui est en quelque sorte l’équivalent du Journal Officiel pour la France. Une question persiste cependant : ces dénaturants ont-ils pour vocation de rendre l’huile impossible à consommer, ou tout simplement de lui donner un goût désagréable ?

Jusqu’à présent, ce type de produit était classifié en tant que « produits chimiques » au sein de la réglementation suisse, et non pas en tant que « produits alimentaires ». Par conséquent, les autorités sanitaires s’étonnent que ces huiles, catégorisées de la même façon que du savon ou du produit détergent, soient délivrées avec une pipette.

Simon Anderfurhen, chercheur indépendant Suisse et spécialiste dans la régulation des drogues, explique au média Newsweed que la Suisse ne compte pas directement interdire ces produits, mais plutôt les rendre impossibles à consommer. Selon lui, le gouvernement fédéral va bien permettre la consommation d’huile de CBD, mais dans un cadre thérapeutique, et en tant que médicament.

Des huiles trop dosées en CBD ?

Anderfurhen n’est pas surpris par cette annonce, car elle incarne pour lui une suite logique. En effet, c’est ici « le résultat d’un discours marketing de l’industrie du CBD qui a avancé des allégations thérapeutiques pour leurs produits. » Dorénavant, les autorités suisses aspirent à reprendre la main, en présentant le CBD comme un médicament, qui se trouve en pharmacie. En effet, qui dit pharmacie dit également contrôles de qualité plus stricts !

Notons aussi que les dernières semaines n’ont pas vraiment favorisé l’industrie du CBD. En février notamment, une étude menée par l’association des chimistes cantonaux suisses a mis en lumière le fait que la majorité des huiles avaient un dosage trop important, au grand dam de la communauté scientifique, qui évoque un « constat lamentable ». Elle blâme par conséquent les entreprises qui ne jouent pas le jeu, en ne respectant pas l’autocontrôle auquel elles sont pourtant tenues !

Dans ce contexte, cette semi-interdiction d’huile de CBD prend des allures de réelle sanction de la part des autorités sanitaires. Un patron suisse, préférant garder l’anonymat, concède que l’autocontrôle ne pouvait pas suffire à éviter ce phénomène : L’autocontrôle est une belle utopie, mais ce n’est malheureusement jamais suffisant. Quand ce n’est pas le régulateur qui nous met des bâtons dans les roues, c’est l’industrie elle-même. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez votre produit idéal
Consultation1
Recevez les conseils gratuits de notre pharmacienne

Logo hexavert svg

© Hexagonevert.fr>

-20%

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide :-(Retour à la boutique
      Calculate Shipping
      Appliquer Coupon