Convention de l’OMS sur le CBD – Genève (Suisse) – 06 Novembre 2017

Convention de l’OMS sur la classification internationale des drogues & Convention sur les substances psychotropes & Convention unique sur les stupéfiants

Le 6 Novembre 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) organise une convention sur la classification internationale des drogues, et devra évoquer le statut du CBD (Cannabidiol).

Face à des lobbys pharmaceutique et des décideurs toujours plus ancrés dans la lutte contre le cannabis et pro cannabinoïdes synthétiques, médical ou récréatif, un invité de taille a officiellement annoncé sa présence lors de la convention du 06 Novembre 2017 à Genève : Mr Raul ELIZALDE.

OMS et CBD

Raul ELIZALDE est le directeur général de la société HempMeds à Mexico (Mexique). Cette société est la toute première société de cannabis cotée en bourse aux USA : HEMPDMEDS. Il a personnellement découvert et utilisé le CBD pour traiter l’épilepsie sévère de sa fille.

Depuis, Mr ELIZALDE est un fervent défenseur du cannabis médical, et est reconnu mondialement pour son implication : il a fondé « Por Grace », une fondation permettant d’accélérer et de faciliter l’accès au CBD (Cannabidiol) en proposant une défense pour chaque patients, et en organisant régulièrement des forums, colloques et actions publiques, avec le soutien et l’association de nombreux représentants du gouvernement. Il était présent et soutenait le président mexicain Peña NBIETO lors de son annonce concernant la réforme du cannabis médical au Mexique.

Lors de cette grande réunion, Mr ELIZALDE aura la chance de pouvoir évoquer son expérience personnel aux grands dirigeants internationaux présents, en leur demandant de ne pas considérer le CBD (Cannabidiol) comme une substance psychoactive, afin d’empêcher son classement en tant que drogue par l’OMS. La décision prise par la cour d’appel des USA concernant l’exclusion des parties non psychoactive du chanvre du Controlled Substances Act (loi régissant les substances contrôlables aux USA) est par ailleurs un des piliers de son intervention.

De plus, Mr ELIZALDE pourra mettre en valeur et proposer à tous les derniers résultats des études réalisées dernièrement au Mexique par des Docteurs associé à sa démarche :

Les Docteurs Carlos Aguirre (Neurologue) et Dr Saula Garza ont réalisés plusieurs études sur l’impact du CBD(Cannabidiol) sur les personnes atteintes d’épilepsie et de syndrome de West / LGS. Comme on peut le voir dans cette étude http://www.sciencedomain.org/abstract/21181 réalisée par le Dr AGUIRRE en 2017, (dont les résultats complets sont disponibles ici : http://www.journalrepository.org/media/journals/JAMMR_64/2017/Oct/Velazquez23122017JAMMR36585.pdf ), mais également via une étude réalisée par le Dr Saula GARZA en 2017 à Mexico également, le CBD (Cannabidiol) a des effets bénéfiques sur la baisse ou l’éradication des crises chez de nombreux patients.

L’intervention de Mr ELIZALDE rassure l’ensemble des utilisateurs du CBD en France et en Europe : face à des contradicteurs, il ne pourra que proposer un discours bénéfiques et précisant bien l’action et l’utilisation du CBD à des fins médicales : « Je suis honoré d’avoir cette chance incroyable d’être invité à m’exprimer devant un public si prestigieux sur un sujet qui me tient tant à cœur. Je souhaite remercier mes nombreux soutiens qui continuent à m’aider dans mon combat pour réformer la législation sur le CBD dans le monde entier. » a déclaré le président de HempMeds.

Le Docteur Stuart Titus, PDG de Medical Marujuana Inc  , compagnie activiste et première dans l’utilisation du CBD à des fins médicales, se veut également rassurant quant à l’objectif de la convention et de la classification du CBD (Cannabidiol) : « Nous sommes honorés et enthousiastes de nous exprimer devant les dirigeants des Nations unies sur une scène internationale au sujet du CBD comme complément visant à préserver et améliorer le bien-être de millions de personnes. Nous espérons mettre en lumière les nombreux bénéfices du CBD et convaincre les responsables politiques que le CBD dans son état botanique naturel, dérivé du chanvre, doit être classifié comme un complément alimentaire. Nous croyons fermement que cette forme botanique soutient adéquatement le fonctionnement optimal du plus important système d’autorégulation de notre corps, le système endocannabinoïde. »

Rédigé par : CBD France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

facilisis ultricies venenatis in quis, elit. adipiscing sed