Comment le CBD peut-il être efficace dans le traitement d’un type de cancer du cerveau grave

Encore une fois, l’action du CBD sur différents cancers est mise en valeur par une équipe de chercheurs britanniques. Sur plusieurs aspects, le Cannabidiol semble avoir plusieurs possibilités d’action sur le cancer, à prendre en compte et à continuer d’explorer. Comment le CBD peut-il être efficace dans le traitement d’un type de cancer du cerveau grave.

Après l’intervention du Dr Desprez, disponible en cliquant ici, traitant l’action anti-metastatique du CBD,  et nos deux articles concernant ce sujet ( cliquez ici et ici ), cette nouvelle étude semble préciser l’action du CBD sur un type de cancer, celui du cerveau.

Réalisée par des scientifiques de l’École des Sciences Humaines de l’Université Métropolitaine de Londres au Royaume-Uni, et publiée le 28 Décembre 2018,  cette étude à été mise en place sur un cancer du cerveau particulier, et très grave, le GBM : Glioblastome multiforme. Elle est disponible en cliquant ici.

Le glioblastome multiforme (GBM) est la forme la plus courante et la plus agressive de tumeur primitive du cerveau maligne chez l’adulte.

Afin d’étudier l’impact du CBD, les chercheurs ont étudiés l’action de ce dernier sur deux aspects différents qui restent importants dans la prolifération des cellules cancéreuses :

  1. Les vésicules extracellulaires (EV) sont des médiateurs clés pour la communication cellulaire par le transfert de protéines et de matériel génétique. Elles sont donc utiles au déplacement des cellules cancéreuses : les cancers, tels que le GBM, utilisent la libération de vésicules extracellulaires pour l’élimination du médicament, la signalisation pro-oncogénique, l’invasion et l’immunosuppression. La modulation de la libération de vésicules extracellulaires et de la cargaison revêt donc une importance clinique considérable.
  2. La prohibitine, qui elle peut contribuer à la chimio-résistance, à savoir la résistance des cellules cancéreuses aux agents chimiothérapeutiques.

CBD & Cancer du cerveau

Étudié sur des cellules de glioblastome, le CBD à été intégré au protocole afin de pouvoir qualifier et quantifier son action.

Comme il a été démontré que les inhibiteurs des vésicules extracelullaires (VE) augmentent la sensibilité des cellules cancéreuses à la chimiothérapie, et que que le cannabidiol (CBD) est un tel modulateur de ces dernières, les scientifiques ont recherché si le CBD affectait le profil des VE dans les cellules dites GBM en présence et en l’absence de témozolomide.

Par rapport aux témoins, les cellules traitées au CBD ont libéré des VE contenant des taux plus bas de miR21 pro-oncogénique et des taux accrus de miR126 anti-oncogénique; ces effets étaient plus importants qu’avec le témozolomide seul. De plus, la prohibitin (PHB), a été réduite dans les cellules “GBM” après un traitement d’une heure au CBD.

Les auteurs ont conclu que le CBD peut “jouer le rôle de complément pour améliorer l’efficacité du traitement des GBM. “

Ces données suggèrent que le CBD pourrait, via la modulation des véhicules électriques et du PHB, jouer le rôle de complément pour améliorer l’efficacité du traitement dans le GBM, ce qui corrobore la preuve de l’efficacité des cannabinoïdes dans le GBM.

Artice rédigé par Hexagone Vert

Etude source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30597288

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

sit et, Aenean quis, lectus Sed sed Donec odio ut