CBG

CBG : première enquête sur ses utilisateurs

Le CBG, ou cannabigérol, est en quelque sorte « l’ancêtre » de tous les cannabinoïdes recensés aujourd’hui, mais paradoxalement, il est très méconnu du grand public ! C’est donc dans ce contexte que le CBG a récemment eu droit à sa toute première étude d’impact, menée auprès d’un panel de consommateurs utilisant régulièrement ce produit.

La première étude d’une longue série sur le CBG ?

L’étude en question a été dirigée par Ethan Russo, un scientifique très renommé qui s’inscrit comme faisant partie des plus grands connaisseurs du système endocannabinoïde (Ce système joue un rôle direct dans la régulation de la balance énergétique et du métabolisme.)

Russo est notamment à l’origine de la fondation de Credo Science, et dans le temps, il a également collaboré avec GW Pharmaceuticals, à qui il prodiguait des conseils relatifs à certains médicaments.

Afin d’étudier les effets du CBG, Russo et son équipe ont mis au point un sondage en ligne, auquel un panel de 127 Américains sujets à diverses pathologies a dû répondre. L’ensemble des participants à cette étude avait consommé des produits contenant une dominante de CBG dans les 6 mois précédents l’enquête.

Il convient néanmoins de noter que cette méthodologie est considérée comme étant « incomplète » : il aurait effectivement fallu qu’un autre groupe de personnes reçoive un placébo en parallèle, comme c’est généralement le cas dans les études scientifiques.

Bien que lacunaire, cette étude propose cependant des résultats encourageants. Dans les faits, 74 % des personnes interrogées ont indiqué que le CBG était plus efficace que les médicaments classiques pour soulager leurs douleurs chroniques. La même efficacité a été observée chez 80 % des sujets atteints de dépression, mais aussi chez 73 % de ceux souffrant d’insomnie, et 78 % de ceux sujets à l’anxiété.

CBD

La nécessité d’approfondir les recherches

Un certain nombre d’effets indésirables sans gravité a également été observé par les participants à cette étude. En effet, 17 % d’entre eux ont indiqué un problème de bouche sèche, mais il s’agit d’un phénomène très fréquent chez les fumeurs de cannabis. 15 % des interrogés ont également relevé un problème de somnolence, et 12 % une hausse de l’appétit (bien que cela puisse être bénéfique pour certaines maladies). Enfin, 9 % des sondés ont noté une sécheresse au niveau des yeux.

Les résultats de cette étude s’avèrent donc très encourageants, car à l’instar du CBD, le CBG pourrait constituer une piste sérieuse pour soulager les personnes souffrant de douleurs chroniques, de problèmes de sommeil ou d’anxiété.

Il faut néanmoins rester prudent et relativiser ces résultats positifs, car cette étude a été effectuée sans faire appel à un groupe de contrôle, qui aurait dû recevoir un placébo. Pour la communauté scientifique, il n’est en effet pas possible de démontrer qu’un traitement est réellement efficace si une différence entre deux groupes n’a pas été constatée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre premiere commande
CODE: BIENVENUE
Nouveaux produits
    Bestesellers

      Logo hexavert svg

      © Hexagonevert.fr

      0
        0
        Votre panier
        Votre panier est vide :-(Retour à la boutique
          Calculate Shipping
          Appliquer Coupon