CBD et alcool : un profil thérapeutique prometteur

CBD et alcool : un profil thérapeutique prometteur

De plus en plus de personnes citent désormais le Cannabidiol comme un levier naturel supplémentaire face à la lutte contre les addictions, de différents types et formes. Une nouvelle étude vient renforcer ce sentiment,  CBD et alcool : un profil thérapeutique prometteur.

Déjà étudié et cité maintes fois dans nos articles, le CBD est régulièrement intégré dans les recherches scientifiques sur la lutte contre les addictions, depuis quelques années.  Reconnu en 2017 (retrouvez l’article ici ) pour sa capacité à diminuer la difficulté de la désintoxication,  il avait été de nouveau mis en valeur dans une étude de 2018 : Les chercheurs ont rapporté que le CBD réduisait efficacement la rechute provoquée par le stress et les indices de drogue, et que le CBD a également réduit l’anxiété et l’impulsivité chez les rats ayant une expérience médicamenteuse (retrouvez l’article ici).

CBD et alcool : un profil thérapeutique prometteur

A l’Institut des Neurosciences de l’Université d’Alicante en Espagne, une équipe de scientifiques menées par le professeur Malladin Frechin, à étudié l’impact du CBD associé au naltrexone, sur la consommation d’alcool. Cette étude, disponible en cliquant ici, a mis en place des protocoles d’observations sur des souris.

Le Naltrexone est médicament antagoniste des opiacés, ne provoquant pas d’accoutumance, qui semble être celui proposant le moins d’effet secondaires dans la pharmacopée actuelle. Cependant, son action dépend totalement de l’individu, et ne fonctionne pas sur tous.

Les chercheur ont associés un apport de Cannabidiol (CBD) à du Naltrexone : 0.7 mg / kg de poids de corps pour le Naltrexone et/ou 20mg/kg de poids de corps de CBD. Ils ont ensuite étudiés un certains nombres d’expressions, et le comportement de certains récepteurs dont le bien connu 5-HT1A.

L’administration de CBD et de Naltrexone a significativement réduit la motivation et l’apport d’éthanol (d’alcool) dans une proportion plus grande que les médicaments seuls. Fait intéressant, noté par les chercheurs, l’administration de WAY100635 (qui est un antagoniste sélectif du récepteur 5-HT1A) a bloqué de manière significative les actions du CBD associé à la Naltrexone mais n’a eu aucun effet par lui-même.

CBD et alcool : un profil thérapeutique prometteur

Les chercheurs concluent ainsi l’étude :

La combinaison de faibles doses de CBD et de Naltrexone était plus efficace que la CBD ou la Naltrexone seule pour réduire la consommation d’éthanol et la motivation à boire. Ces effets semblent être reliés, au moins en partie, au récepteur 5-HT1A.

Ainsi, il semblerait que le Cannabidiol soit une nouvelle option pour les personnes voulant lutter contre les addictions, en permettant un soulagement de la sensation de manque, et un aide naturelle à un retour au calme et une relaxation importante dans ce type de situation.

Article rédigé par Hexagone Vert

Un commentaire sur “CBD et alcool : un profil thérapeutique prometteur

  1. Johny says:

    Des qu’il aura des teste je cerai partent cart leur cachetons il peuvent ce les garder car je n’arrive pas à comprendre le tercien ma paraliser tout le côté droit pandan une cemmen Javer u oci dès perte de mémoire des petit probleme d’indinpuisance alor que c’est légale alor dis-moi pourquoi le Canabis née pas encor légale en France moi ça fait dégage 19 an que je le d’Isè que le Canabis me fesai plûs de bien je née ocune depandence ormille le tabac qui lui et légale vive lipoqrizi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

Sed Curabitur quis, libero venenatis adipiscing