Cannabis médical : les usagers réduisent leur consommation de benzodiazépines

Selon une analyse de 146 patients sous cannabis médical utilisant des benzodiazépines, 30% ont cessé d’utiliser ces médicaments dans les 2 mois. Cannabis médical : les usagers réduisent leur consommation de benzodiazépines

Les benzodiazépines sont une classe de médicaments aux propriétés sédatives, couramment utilisés pour le traitement de l’anxiété et d’autres affections neurologiques. Ces médicaments sont associés à plusieurs effets indésirables bien connus.

Cette étude d’observation avait pour objectif d’étudier la réduction de l’utilisation de benzodiazépines chez les patients utilisant du cannabis à des fins médicales sur ordonnance.

Elle à été réalisée par des chercheurs de la Faculté de Médecine de l’Université Dalhousie au Canada et publiée dans la revue partenaire de l’IACM, Cannabis and Cannabinoid Research, parue le 24 Janvier 2019. Elle est disponible en cliquant ici.

Une analyse a été réalisée sur une foule de 146 patients (moyenne d’âge 47 ans, 61% de femmes, 54% déclarant avoir déjà consommé du cannabis) ayant déclaré avoir consommé des benzodiazépines pour un début du traitement par le cannabis.

Ces données font partie d’une base de données rassemblée par une clinique de cannabis médical (Canabo Medical). Des statistiques descriptives ont été utilisées pour quantifier les associations de la proportion de consommation de benzodiazépines avec le temps passé en traitement médical au cannabis.

Après avoir terminé un cycle de prescription de cannabis médical de 2 mois en moyenne, 30,1% des patients avaient cessé de prendre des benzodiazépines.

À la suite de deux prescriptions de cannabis, 65 patients au total (soit 44,5%) ont arrêté de prendre des benzodiazépines.

Lors de la dernière période de suivi, après trois cycles de prescription de cannabis médical, 66 patients au total (45,2%) avaient cessé de prendre des benzodiazépines, ce qui correspond à un taux de cessation stable sur une période moyenne de six mois.

Les chercheurs concluent :

Dans une cohorte de 146 patients initiés sous traitement médical au cannabis, 45,2% des patients ont arrêté avec succès leur traitement préexistant aux benzodiazépines. Cette observation mérite une enquête plus approfondie sur les risques et les avantages de l’utilisation thérapeutique du cannabis à des fins médicales et sur son rôle en rapport avec l’utilisation de benzodiazépines.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

ultricies felis neque. facilisis leo et, venenatis,