Asthme allergique : étude sur l’utilité du CBD

L’asthme est caractérisé par une inflammation chronique des poumons et une hypersensibilité des voies respiratoires. L’asthme reste un problème majeur de santé publique et, à l’heure actuelle, il n’existe aucune intervention efficace susceptible d’inverser le remodelage des voies respiratoires : asthme allergique : étude sur l’utilité du CBD

Asthme allergique et CBD

Lors d’une étude sur l’asthme allergique,réalisée à l’Université Extreme Sud de Santa Catarina, à Criciúma, au Brésil, et publiée le 15 Janvier 2019, le CBD à présenté une action notable sur des souris. Elle est disponible en cliquant sur ce lien. Les chercheurs écrivent : ” L’asthme est caractérisé par une inflammation chronique des poumons et une hypersensibilité des voies respiratoires. L’asthme reste un problème majeur de santé publique et, à l’heure actuelle, il n’existe aucune intervention efficace susceptible d’inverser le remodelage des voies respiratoires. Le cannabidiol (CBD) exerce des effets immunomodulateurs en activant les récepteurs aux cannabinoïdes-1 et -2 (CB1 et CB2) situés dans le système nerveux central et les cellules immunitaires, respectivement. Cependant, comme le rôle du CBD sur le remodelage des voies aériennes et les mécanismes de CB1 et CB2 ne sont pas complètement élucidés, cette étude a été conçue pour évaluer les effets du cannabidiol dans ce scénario. “

L’étude

Afin de noter et quantifier l’action du CBD, les scientifiques ont mis en place plusieurs techniques afin de pouvoir mesurer cette action : l’asthme allergique a été induit chez des souris exposées à l’ovalbumine, et la mécanique respiratoire, la teneur en fibres de collagène dans les septa des voies respiratoires et alvéolaires, les taux de cytokines et l’expression de CB1 et CB2 ont été déterminés.

De plus, les expressions de CB1 et CB2 dans les expectorations induites d’individus asthmatiques et leur corrélation avec l’inflammation des voies respiratoires et la fonction pulmonaire ont également été évaluées.

Résultat de l’action du CBD sur l’asthme allergique

Le traitement à base de CBD, quelle que soit la posologie, diminue l’hyperréactivité des voies respiratoires, alors que l’élastance pulmonaire statique n’est réduite qu’à des doses élevées.

Ces résultats ont été accompagnés d’une diminution de la teneur en fibres de collagène dans les septa des voies respiratoires et alvéolaires et de l’expression de marqueurs associés à une inflammation dans le liquide de lavage broncho-alvéolaire et l’homogénat de poumon.

Il existait une corrélation significative et inverse entre les taux de CB1 et la fonction pulmonaire chez les patients asthmatiques.

Le traitement au CBD a diminué les processus inflammatoires et de remodelage dans le modèle de l’asthme allergique.

Les mécanismes d’action semblent être médiés par la signalisation CB1 / CB2, mais ces récepteurs peuvent agir différemment sur l’inflammation et le remodelage des poumons. Ainsi, le CBD, quelle que soit la posologie, a réduit l’hyperactivité des voies respiratoires et diminué l’inflammation.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre première commande
avec le code “BIENVENUE”

diam id id facilisis risus venenatis,