Animaux & cancer : le CBD étudié par des chercheurs canadiens

cbd cancer animaux

Des chercheurs du Collège vétérinaire de l’Ontario de l’Université de Guelph commencent une étude de trois ans sur le cannabis comme traitement du cancer de la vessie chez le chien. Animaux & cancer : le CBD étudié par des chercheurs canadiens

Selon l’université, il s’agit de l’une des premières études canadiennes sur l’utilisation potentielle du cannabis dans le traitement du cancer chez les animaux. Leur déclaration est à lire, en anglais, en cliquant sur ce lien.

“Les vétérinaires et les propriétaires d’animaux de compagnie sont avides d’informations sur les applications médicales du cannabis”, a déclaré le doyen de l’université, Jeff Wichtel. “Ce travail innovateur nous aidera à mieux comprendre le rôle des cannabinoïdes dans le cancer et à faire progresser ce domaine de la recherche médicale au Canada.”

La recherche sera dirigée par Sam Hocker dans le département des études cliniques, qui se concentrera sur les “propriétés anti-cancer potentielles du cannabidiol (CBD)”.

CBD, cancer & animaux

Il étudiera les effets du CBD sur les lignées cellulaires du cancer de la vessie et espère savoir si cette substance tue les cellules cancéreuses et comment elle agit.

Il examinera également les effets de l’utilisation de la CBD, de la radiothérapie et de la chimiothérapie.

Financé par une entreprise de santé animale de Toronto, le professeur Sam Hocker, du Département des études cliniques, veux en apprendre davantage sur les propriétés anticancéreuses potentielles du cannabidiol (CBD) : il espère contribuer à ouvrir la voie à d’autres thérapies pour animaux de compagnie, en particulier pour une forme courante mais difficile à traiter de tumeur vésicale canine appelée carcinome urothélial.

L’université a déclaré que le carcinome urothélial est responsable de deux pour cent de tous les cancers chez toutes les races de chiens et que les tumeurs sont extrêmement difficiles à enlever chirurgicalement.

On se fie habituellement à la radiothérapie et à la chimiothérapie, mais les résultats du traitement varient, les patients survivant entre trois mois et deux ans.

M. Hocker a déclaré que le travail avec les chiens pourrait aider à concevoir des options de traitement pour le cancer de la vessie chez les humains.

L’université a souligné qu’il n’existe aucun produit médical à base de cannabis homologué au Canada pour le traitement des animaux. Divers groupes, dont l’Association canadienne des médecins vétérinaires, font pression pour obtenir une loi permettant aux vétérinaires d’autoriser légalement le cannabis à des fins médicales.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-20% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

libero. sem, justo diam Praesent ante. venenatis felis adipiscing Aenean