Un nombre croissant de patients atteints de maladies rhumatismales aux États-Unis consomment du cannabis

rhumatisme cannabis

La légalisation du cannabis augmente rapidement dans le monde, ce qui augmente la nécessité d’évaluer les tendances et les implications médicales. On sait peu de choses sur l’utilisation et l’efficacité du cannabis dans les maladies rhumatismales. Cannabis & rhumatisme : une association bénéfique ?

Des chercheurs ont voulu dans cette enquête évaluer les tendances de la consommation de cannabis et les associations avec les caractéristiques des maladies rhumatismales dans un registre à l’échelle des États-Unis. Vous pouvez consulter l’étude complète en cliquant sur ce lien.

Les patients de l’étude étaient des participants à FORWARD, The National Databank for Rheumatic Diseases, une étude longitudinale des résultats des maladies rhumatismales, qui ont indiqué dans un questionnaire de 2014 et / ou 2019 s’ils avaient déjà utilisé du cannabis ou du CBD pour soulager les symptômes, et si oui, s’ils l’ont trouvé utile.

Cannabis & rhumatisme

Cette enquête était donc basées sur les patients de la banque nationale américaine de donnés médicales concernant les maladies rhumatismales entre 2014 et 2019.

Parmi les 11 006 répondants uniques, la prévalence de la consommation passée ou actuelle de cannabis est passée de 6,3% en 2014 à 17,6% en 2019. 

En 2019, il y avait moins de différences démographiques, du aux différentes législations. La plupart des patients ont déclaré que le cannabis était utile pour soulager les symptômes (74% en 2014 et 62% en 2019).

Depuis 2014, la prévalence de la consommation a augmenté dans 49 des 50 États américains, avec la prévalence la plus élevée dans et près des États où la consommation de cannabis est légale.

Les modèles de régression logistique indiquent que la probabilité de consommation de cannabis augmente avec l’augmentation de la détresse polysymptomatique, et il en va de même pour la consommation d’opioïdes.

La consommation de cannabis signalée chez les patients atteints de maladies rhumatismales a augmenté de manière significative, et la plupart des patients ont déclaré qu’elle était utile pour le soulagement des symptômes. Les patients qui ont essayé le cannabis ont tendance à ressentir une douleur, une activité et des symptômes plus graves et prennent plus d’analgésiques.

Les chercheurs ont fini par conclure que bien que l’interprétation de l’efficacité du cannabis dépasse le cadre de leur étude, l’association avec une utilisation antérieure d’opioïdes et la détresse polysymptomatique met en évidence des domaines de travaux futurs.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestseller

56.99159.99

108.99309.99

-20% sur votre première commande
avec le code “BIENVENUE”

accumsan massa commodo adipiscing tristique consequat.