République Tchèque : les compagnies d’assurance peuvent couvrir la plupart des prescriptions de cannabis

ASSURANCE CANNABIS

Le cannabis médical devrait être couvert à 90% par les compagnies d’assurances de la République tchèque en raison d’un amendement à la loi sur les médicaments, qui a été adopté par la Chambre des députés. République Tchèque : les compagnies d’assurance peuvent couvrir la plupart des prescriptions de cannabis

Le projet de loi va maintenant au Sénat, et s’il est adopté, il devra être signé par le Président avant de pouvoir entrer en vigueur.

Mais le projet de loi introduira également l’obligation pour les médecins de partager les données des patients concernant les personnes consommant du cannabis médical prescrit. Les patients auront le droit d’empêcher les médecins de saisir les données dans la base de données sur les médicaments.

Mais les démocrates civiques préfèrent une approche différente, qui obligerait les médecins à demander activement le consentement du patient. Leur chef, Ivan Bartoš, député à la Chambre basse, a déclaré que les données des patients concernant le cannabis pourraient être utilisées à mauvais escient, par exemple par les employeurs.

Le ministre de la Santé, Adam Vojtech (ANO), n’est pas d’accord avec cela. «Ne voyons pas tout en rose, il y aura des abus massifs. Seuls les médecins et les pharmaciens verront l’information, personne d’autre “, a-t-il déclaré, selon le serveur de news Novinky.cz.

Il a ajouté que les données sur les médicaments garantiraient la sécurité des patients en empêchant la multiplication des ordonnances ou en détectant d’éventuelles interactions négatives.

Les médecins peuvent prescrire du cannabis médical aux personnes atteintes de sclérose en plaques, de SIDA, de cancer ou de douleurs chroniques ne pouvant être traitées avec d’autres médicaments.

Chaque patient peut se voir prescrire un maximum de 30 grammes de cannabis par mois, un gramme de cannabis médical coûtant 171 CZK ( environ 7€ ).

Le nombre de patients prenant du cannabis à usage médical est en augmentation en République tchèque, mais le nombre reste faible.

Il y avait 665 patients en mai de cette année, et jusqu’à présent cette année, les médecins ont prescrit plus de 5 kilogrammes de cannabis. L’année dernière, il y avait 447 patients et 4,8 kg de cannabis ont été prescrits.

Le cannabis médical est légal en République tchèque depuis 2013, mais l’approvisionnement est un problème en raison du manque de fournisseurs et de la bureaucratie complexe.

Il existe également un nombre limité de médecins qualifiés pour prescrire le médicament. Les patients ne sont pas autorisés à cultiver leurs propres réserves. 

L’usage de cannabis en dehors de la prescription reste illégal, bien que le fait d’avoir une petite quantité de cannabis séché ou de plantes vivantes à usage personnel soit décriminalisé depuis 2010. Une augmentation de cette quantité peut entraîner une peine d’un an et des peines pouvant aller jusqu’à 18 $ années.

Le nombre d’usagers est en hausse, comme nous l’apprendre le site Radio Praha :

Le nombre de patients qui utilisent le cannabis à des fins thérapeutiques est en hausse en République tchèque, où il est passé de 447 à 665 en un an. Cinq kilos de marijuana ont été prescrits depuis le début de l’année.

Une conférence était organisée sur le sujet lundi à Prague, en présence notamment du Premier ministre Andrej Babiš, selon lequel le pays pourrait s’inspirer du modèle israélien.

“En Israël il y a 200 médecins qui prescrivent du cannabis thérapeutique à plus de 50 000 patients”, a indiqué le chef du gouvernement.

L’année prochaine le cannabis thérapeutique devrait être remboursé par la plupart des caisses d’assurance maladie tchèques.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

elit. quis Sed venenatis commodo commodo Lorem ipsum at dictum