Les patients thaïlandais autorisés à cultiver leur propre cannabis médical

cultiver cannabis médical

Le cabinet thaïlandais a approuvé mardi des amendements à sa loi sur les stupéfiants afin d’autoriser les patients et les entreprises à cultiver et à vendre du cannabis médical, ont déclaré des responsables du gouvernement thaïlandais.

Une légalisation totale du cannabis médical

Avec une tradition d’utilisation de la fleur de cannabis pour soulager la douleur et la fatigue, la Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis en 2017 à des fins médicales et de recherche, mais seul le gouvernement était autorisé à cultiver des plantes.

La porte-parole adjointe du gouvernement, Traisuree Taisaranakul, a déclaré aux journalistes après une réunion du cabinet que les amendements proposés permettraient également aux patients, aux entreprises et aux professionnels de la santé de cultiver et produire, exporter, importer et vendre ce cannabis médical.

cultiver cannabis médical

Développer le marché du cannabis médical en Asie

“La loi favorisera l’industrie pharmaceutique et augmentera la compétitivité, ce qui sera important pour la Thaïlande en devenant un leader du cannabis médical”, a également déclaré le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul aux journalistes.

La Thaïlande a supprimé les extraits de cannabis de sa liste de stupéfiants et ouvert des cliniques de cannabis médical. Le cannabis reste cependant une drogue de la catégorie 5 en vertu de la loi thaïlandaise, et la possession illégale est passible de 15 ans de prison et d’amendes allant jusqu’à 1,5 million de bahts (48 000 dollars).

Une législation différente en Asie sur le cannabis

Les amendements doivent être envoyés pour examen juridique avant d’être renvoyés au parlement thaïlandais. Alors que des pays comme la Colombie ou le Canada ont légalisé le cannabis à des fins médicales ou même récréatives, la plante reste illégale et taboue dans une grande partie de l’Asie du Sud-Est, qui connaît certaines des sanctions les plus sévères au monde pour les infractions à la loi sur les drogues. Les trafiquants de cannabis peuvent être passibles de la peine de mort à Singapour, en Indonésie et en Malaisie.

Source

Article traduit et adapté par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestseller

56.99159.99

108.99309.99

-20% sur votre première commande
avec le code “BIENVENUE”

amet, dictum Curabitur commodo leo Lorem nunc nec