Les patients atteints de cancer signalent un soulagement des symptômes grâce au cannabis

Les patients atteints de cancer signalent un soulagement des symptômes grâce au cannabis

Nous parlons régulièrement de l’utilisation du cannabis médical dans le soulagement des symptômes du cancer sur notre blog. Des chercheurs américains ont étudiés auprès de différents patients concernés si ce phénomène était bien confirmé : Les patients atteints de cancer signalent un soulagement des symptômes grâce au cannabis.

“Les patients atteints de cancer inscrits au programme Cannabis Médical du Minnesota ont montré une réduction significative des huit symptômes évalués lors des quatre mois suivants leur participation au programme”

C’est ce qu’ont écrit, en Mars 2019, des chercheurs du Département de la Santé du Minnesota à St Paul et de l’Institut HealthPartners à Minneapolis. Vous pouvez retrouver leur étude sur ce lien.

Le programme de cannabis médical du Minnesota est unique dans le sens ou il collecte régulièrement les niveau sous forme de scores, des symptômes rapportés par les patients. Cette étude porte sur les changements de la sévérité des symptômes signalés par les patients atteints de cancer au cours des quatre premiers mois de leur participation au programme.

Les patients atteints d’un cancer participant au programme de cannabis médical du Minnesota ont signalé les symptômes (anxiété, manque d’appétit, dépression, troubles du sommeil, fatigue, nausée, douleur et vomissements) 24 heures avant chaque achat de cannabis médical.

Une réduction significative des scores a été observée pour tous les symptômes lors de la comparaison des scores de base avec le score moyen soumis au cours des quatre premiers mois de participation au programme.

La proportion de patients ayant obtenu une réduction de 30% ou plus des symptômes au cours de ces quatre premiers mois varie entre 27% (fatigue) et 50% (vomissements), et un pourcentage un peu plus faible pour ceux qui ont vu leurs symptômes s’améliorer et se maintenir.

Des effets indésirables ont été rapportés chez une faible proportion de patients (10,5%).

Les auteurs ont conclu que “le cannabis médical était bien toléré et que certains patients avaient atteint des niveaux d’amélioration cliniquement significatifs et durables”.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

tempus ultricies Sed non mi, nunc suscipit Praesent massa risus id,