Les canadiens ont achetés pour 908 millions de dollars de cannabis en 11 mois de légalisation

cannabis dollars légalisation

Les Canadiens ont dépensé environ 908 millions de dollars en cannabis non médical au cours de la première année depuis la légalisation, mais les ventes en ligne ont chuté à mesure que de nouveaux magasins physiques s’ouvraient, a déclaré Statistique Canada.

Les Canadiens ont dépensé 907 833 000 $ en cannabis non médical entre octobre 2018 et septembre 2019, a indiqué l’agence, ce qui représente 24 $ par habitant.

Le Canada a légalisé le cannabis le 17 octobre 2018, devenant le deuxième pays au monde – après l’Uruguay – à légaliser la drogue. La demande a d’abord semblé dépasser l’offre, les détaillants ayant mis en garde contre une pénurie de produits imminente.

Selon Statistique Canada, la demande semble être la plus élevée au cours de l’année dans le Yukon, où les ventes par habitant, devant les autres provinces et territoires à 103 $. Il n’a pas été en mesure de fournir des données pour le Nunavut – la seule région sans magasin physique.

Les ventes par habitant de l’Île-du-Prince-Édouard étaient les deuxièmes plus élevées à 97 $, tandis que celles de la Colombie-Britannique classé le plus bas à 10 $.

Tout au long de l’année, l’accès des Canadiens aux magasins de cannabis a augmenté. Le nombre de magasins de détail est passé de 217 en mars dernier à 407 en juillet, selon l’agence.

L’Alberta compte le plus grand nombre de magasins avec 176 et a pris la deuxième place avec 57 magasins. Le Nunavut avait le moins avec zéro, suivi de l’Île-du-Prince-Édouard et du Yukon, qui en ont tous les quatre.

En juillet 2019, 19% des Canadiens vivaient à trois kilomètres d’un magasin de cannabis. Trente pour cent vivaient à 30 kilomètres et 45% à moins de 10 kilomètres.

Les Albertains jouissaient de la proximité la plus proche d’un magasin de n’importe quelle province, la moitié de la population vivant à moins de trois kilomètres d’un point de vente de cannabis.

Ce chiffre s’élève à 63% sur cinq kilomètres et à 70% sur 10 kilomètres. Les Ontariens vivaient le plus loin des magasins de cannabis en moyenne. Neuf pour cent de la population résidaient à trois kilomètres d’un magasin de cannabis. Dix-huit pour cent vivaient à cinq kilomètres et 33% à 10 kilomètres.

Avec l’augmentation du nombre de magasins physiques, la part des ventes en ligne est passée de 43,4% en octobre 2018 à 5,9% en septembre 2019.

«Bien que la vente au détail de cannabis en ligne assure l’accès à tous les Canadiens, peu importe la proximité d’un magasin physique, l’accessibilité continue de s’améliorer à mesure que de plus en plus de magasins s’ouvrent à travers le pays», écrit Statistique Canada dans son article.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 11 décembre 2019.

Rapport traduit par Hexagone Vert

 
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestseller

56.99159.99

108.99309.99

-20% sur votre première commande
avec le code “BIENVENUE”

ut justo nunc dolor vulputate, ante. massa ut venenatis lectus Nullam mattis