Le CBD réduit la motivation à consommer de la méthamphétamine

Le CBD réduit la motivation à consommer de la méthamphétamine

La méthamphétamine est un stimulant provoquant une dépendance qui peut avoir de nombreux effets physiques, psychologiques et psychosociaux défavorables. Une étude publié en Septembre 2018 et réalisé dans une Université australienne à mis en valeur l’action positive du CBD sur cette dépendance : le CBD réduit la motivation à consommer de la méthamphétamin.

Les preuves préliminaires montrent que le cannabidiol, un constituant non intoxicant de la plante de chanvre, pourrait être efficace dans le traitement de la dépendance aux opioïdes et à la nicotine, comme nous en parlions déjà dans cet article (cliquez ici), mais également dans ces deux la ( cliquez ici et ici ). Cependant, aucune étude n’a encore examiné si le traitement au cannabidiol pourrait avoir un impact sur la dépendance à la méthamphétamine.

Publiée le 27 Septembre 2018 sur le journal Psychopharmacol, et disponible ici, une équipe constituée de chercheurs du Département de Psychologie, de l’Université Macquarie North Ryde en Australie, à permis de mettre en lumière l’action du CBD sur la dépendance à la méthamphétamine. L’équipe a cherché à déterminer si l’administration de cannabidiol pouvait réduite la motivation à s’auto-administrer de la méthamphétamine et si elle conduisait à un comportement de recherche de méthamphétamine après l’abstinence.

32 rats mâles ont été initialement formés à l’auto-administration de méthamphétamine par le biais d’une presse à levier: en clair, les rats ont été entrainés à s’auto-administrer de la métamphétamine. Les différentes doses de CBD utilisées étaient : 0, 20, 40 et 80 mg / kg par voie intrapéritonéale. Ensuite, différents protocoles et groupe ont été mis en place afin de pouvoir étudier le comportement des rats concernés.

Le cannabidiol (80 mg / kg, mais pas 40 mg / kg, ni 20 mg / kg) à permis de réduire la motivation à s’auto-administrer de la méthamphétamine et a atténué la rechute rechute à un comportement de recherche de méthamphétamine.

Les scientifiques concluent :

Il s’agit de la première démonstration que le cannabidiol (CBD) peut réduire la motivation à chercher et à consommer de la méthamphétamine et suggère que le cannabidiol pourrait valoir la peine d’être testé comme nouvelle pharmacothérapie pour la dépendance à la méthamphétamine.

C’est donc encore une fois une voie d’utilisation du CBD dans son action contre les différentes dépendances, comme l’alcool, le tabac, et les drogues dures. Vous pouvez retrouver notre dossier complet sur le sujet :

https://www.hexagonevert.fr/cbd-et-tabac-nouvelle-etude/

https://www.hexagonevert.fr/cbd-et-sport-les-athletes-remplacent-libuprofene-et-les-opioides/

https://www.hexagonevert.fr/cbd-traitement-addictions-nicotine-alcool-cocaine-autres/

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code « bienvenue »

ut sit commodo leo accumsan eleifend risus elit.