Le cbd réduit la douleur neuropathique chez le rat diabétique

Le cbd réduit la douleur neuropathique chez le rat diabétique

La douleur neuropathique est un des symptômes pour lesquels le cannabis médical est utilisé et reconnu partout à travers le monde. Régulièrement, nous publions des études sur le sujet. Les diabétiques connaissent bien cette sensation, et semblerait pouvoir être soulagé par plusieurs cannabinoïdes, dont le Cannabidiol (CBD) : le cbd réduit la douleur neuropathique chez le rat diabétique.

Dans une étude chez des rats souffrant de diabète et de douleurs neuropathiques, le CBD à dose modérée a atténué la douleur. En effet, des chercheurs de la faculté de Philosophie, Sciences et Lettres de l’Université de São Paulo, à Ribeirão Preto, au Brésil, ont récemment mis en ligne cette étude. Elle est disponible en cliquant sur ce lien.

La plupart des patients diabétiques décrivent des symptômes douloureux modérés à graves dont le traitement pharmacologique est palliatif et peu efficace. Le cannabidiol (CBD) a montré des résultats prometteurs dans des conditions difficiles.

Les scientifiques ont ainsi cherché à étudier l’effet antinociceptif (antidouleur) potentiel du CBD sur l’allodynie mécanique (une douleur) chez les rats diabétiques.

Les rats diabétiques mâles adultes Wistar ont été traités de manière aiguë ou subchronique (pendant 14 jours) avec du CBD (0,1, 0,3 ou 3 mg / kg, par voie intrapéritonéale) et leur seuil mécanique a été évalué à l’aide de l’électronique Von Frey.

Un traitement aigu au CBD (à des doses de 0,3 et 3 mg / kg) a eu un effet anti-allodynique (antidouleur) significatif, qui n’est pas associé à une déficience locomotrice.

L’effet antinociceptif du CBD (3 mg / kg) n’a pas été modifié par le prétraitement avec des antagonistes des récepteurs CB1 ou CB2 (AM251 et AM630; respectivement; tous deux à une dose de 1 mg / kg, ip) ni par un antagoniste des récepteurs de la glycine ( chlorhydrate de strychnine, 10 μg / rat, intrathécal, il).

Cependant, cet effet a été complètement empêché par le prétraitement avec l’antagoniste sélectif du récepteur 5-HT1A, WAY 100135 (3 µg / rat, i.t.). Un traitement subchronique au CBD (0,3 ou 3 mg / kg) a induit une atténuation prolongée de l’allodynie mécanique chez les rats DBT.

Pour résumer, les rats présentaient des taux de sérotonine dans la moelle épinière significativement inférieurs à ceux évités par le traitement quotidien au CBD (0,3 mg / kg).

Ensemble, nos données suggèrent que le CBD pourrait être efficace dans le traitement de la neuropathie diabétique douloureuse et que cet effet semble être potentiellement médiatisé par l’activation du système sérotoninergique via les récepteurs 5-HT1A.

Notre dossier sur le diabète et les douleurs neuropathiques :

Le CBD peut réduire les conséquences négatives d’une réduction de l’apport sanguin au cerveau en cas de diabète

Étude : Le CBD pourrait réduire la douleur neuropathique

Nouvel essai clinique sur le CBD et les troubles du mouvement

Gouttes oculaires CBD: une nouvelle frontière pour la douleur oculaire

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

leo commodo at pulvinar ipsum ultricies