L’augmentation des endocannabinoïdes à des effets importants sur l’inflammation de la peau

endocannabinoides peau

Des recherches menées sur des souris ont montré que l’inhibition de la dégradation des endocannabinoïdes par différentes substances synthétiques avait ” un effet significatif sur la réparation de la barrière cutanée, la prolifération/différenciation épidermique et l’inflammation “. Retour sur cette étude : endocannabinoides & peau du corps humain.

Réalisée par le Département de Dermatologie, à l’Université de Kiel, en Allemagne, elle est disponible en cliquant sur ce lien.

Endocannabinoides & peau

Les endocannabinoïdes sont d’importants régulateurs de la signalisation cellulaire. Les récepteurs aux cannabinoïdes sont impliqués dans la prolifération / différenciation des kératinocytes.

Ces endocannabinoïdes sont produits naturellement par notre corps.

Un docteur français nous explique le système endo-cannabinoïde

L’élévation du tonus cannabinoïde endogène conduit à de puissants effets anti-inflammatoires.

Ici, nous avons exploré l’influence des modulateurs du système endocannabinoïde (ECS) sur la réparation de la barrière de perméabilité cutanée, la prolifération épidermique, la différenciation et l’inflammation chez les souris sans poils.

 L’immunohistologie a montré que l’augmentation de la prolifération épidermique et de l’expression de la filaggrine induite par le dépouillement de la bande était significativement réduite par les applications topiques de WOL067-531 et de WOBE440 (des substances synthétiques), mais pas par WOBE15.

En outre, l’inflammation induite par le SDS, déterminée par le nombre de cellules inflammatoires, a été réduite par WOL067-531 et WOBE440. En résumé, nous avons montré que WOL067-531 avait un effet significatif sur la réparation de la barrière cutanée, la prolifération / différenciation épidermique et l’inflammation.

Pour résumer, les scientifiques ont démontrés que certains apports synthétiques qui freinent la dégradation des endocannabinoïdes, permettait une meilleure réparation de la peau.

Ainsi, on peut conclure que les endocannabinoïdes permettent de réguler et de réparer la barrière cutanée de façon naturelle.

Article rédigé par Hexagone Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

et, consectetur ut leo. massa lectus sit venenatis risus. commodo ut accumsan