Compte rendu du 6eme Colloque UFCMED sur les cannabinoïdes en médecine – Le cannabis médical en Irlande et Italie

6ème Colloque International UFCMED

Avancée pharmacologiques et utilisations thérapeutiques des cannabinoïdes

Utilisation des cannabinoïdes en médecine

CBD France, le blog infos d’Hexagone Vert, était présent auprès de l’UFCMED. Voici un compte rendu de ce que nous avons pu retenir, en plusieurs parties.

CUFCMED Colloque sur les cannabinoïdes en medecine

4ème partie : Le cannabis médical en Irlande et en Italie.

Dr Lossignol

Mr Graham De Barra – Irlande

Association HELP NOT HARM

Master en droit international des droits de l’homme

Normes et applications cliniques en cannabis médical.

Graham de BarraHelp not harm

 

Mr De Barra ouvre son intervention en précisant qu’il fut un temps étudiant à Strasbourg et est très heureux de pouvoir participer à ce type de colloque dans cette faculté.Actif pour l’association Help not Harm, militant pour la régulation des drogues en Irlande, Mr de Barra fais campagne depuis près de 10 ans pour le Cannabis médical.

Le cannabis semble avoir différentes possibilités d’utilisation :

  • Récréatif : fun, créativité, curiosité, …
  • Thérapeutique : anxiété, insomnie, stress, récupération du sport, …
  • Médical : cancer, épilepsie, douleur, multiple scléroses, …

Le plus important est son aspect médical, il est même prioritaire.

PATIENTS OU PRISONNIERS, HOPITAL OU PRISON

Campagne Help not HarmCampagne Help not Harmm

 

Les photos de la campagne menée par Help not Harm

L’association souligne, via leurs campagnes, différents problèmes : l’incrimination des patients, la stigmatisation sociale des patients, et le manque de standards sur le sujet.

Elle met également en valeur ses intentions : proposer une assurance qualité, une prise en charge adéquate et des essais cliniques.

VISION GLOBALE

Legalisation cannabis medical Europelegalisation cannabis USA

A l’heure actuelle, 19 pays dans l’union européenne et 29 états des Etats-Unis ont légalisé le cannabis médical. Suite à ces mouvements récents, plusieurs faits peuvent déjà être tirés :

  • 25 % de baisse du taux de morts dus aux opioïdes (dont les femmes de 40 ans étaient les plus touchées)
  • 500 millions de dollars de recettes

Après avoir mené une enquête très sérieuse, en collaboration avec l’institut Red C Research auprès de la population irlandaise, les résultats sont sans équivoques : 91 % de la population est favorable à la légalisation du cannabis médical (enquête 28-11-2016 RED C POLL pour HELP NOT HARM).

Help Not Harm a participé à la réalisation d’un projet de visant le cannabis médical en 2016 :

  • Accès aux médicaments à base de cannabis pour les patients malades
  • Vente via ordonnance du docteur directe en pharmacie
  • Assurance qualité de la production du cannabis médical

En 2016, pour la première fois en Irlandeun enfant atteint du syndrome de Dravet a été soigné via une ordonnance réalisé au Colorado par un docteur américain : Mr de Bara souligne ici l’importance de l’autorisation d’une importation par le gouvernement. Ainsi, les parents du patient étaient autorisés à importer leurs médicaments à base de cannabis.

Mr de Bara souligne alors une certaine transition vers d’un marché illégal à un marché normal : on passe de la prohibition, à la dépénalisation, à la réglementation, à la santé publique, à la prescription légale avec règles, jusqu’à la légalisation libre.

La solution serait de standardiser les médicaments à base de cannabis, en mettant un terme à la criminalisation des patients, afin de sauver des vies.

Pour Mr de Bara, le gouvernement français est coupable : l’article 3 de la déclaration des droits de l’homme interdit la torture de tous individus.

Twitter de Mr Graham de Bara : https://twitter.com/gramsdb?lang=fr

Retrouvez le site de l’association Help Not Harm : http://www.helpnotharm.org/


Dr Lorenzo Calvi – Italie

Médecin généraliste et chercheur spécialiste du Cannabis médical, Ethnopharmacologiste, Phytotéraphiste et spécialiste en anesthésie soins intensifs et thérapie de la douleur

Comment le Cannabis médical est il prescrit en Italie ?

Dr Lorenzo Calvi

Dr Lorenzo Calvi est un passionné de cannabis depuis de très nombreuses années. Il est d’ailleurs un des principaux protagonistes de l’application du cannabis en médecine italienne. Il ouvre son intervention en précisant que pour lui, l’Italie à la meilleure loi au monde : depuis 3 ans, sous prescription de son docteur, chaque patient italien peut se voir prescrire du cannabis en pharmacie.

William brooke toxicologue

W. Brooke O’Shaugnessy (1809-1899), toxicologue irlandais envoyé en mission en Inde, découvrait et notait déjà que le cannabis avait une utilisation médicinale possible, et commençait à l’étudier et le partager en Europe.

En Italie, Poli, Valieri et Erba ont commencé très tôt également à étudier ce cannabis, en l’extrayant d’Egypte afin de pouvoir analyser ses effets en Europe.

CHRONOLOGIE ET DISTRIBUTION EN Italie

Cannabis italie

  • 1823 : Prohibitionnisme moderne interdit la culture du chanvre
  • 1961 : Interdiction du cannabis
  • 1998 : Loi Di Bella précise qu’un patient italien est assujettis aux mêmes droits de soin qu’un patient européen
  • 2007 : décret Del Turco amenant la première prescription et la première importation de cannabis médical
  • 2013 : La loi pour le cannabis médical est applicable pour tous
  • 2015 : la culture du cannabis médical en Italie voit enfin le jour, monopolisé par l’armée
  • 2017 : une estimation de 1 100 kilos de cannabis médical est demandée par les médecins italiens

Il existe donc deux canaux de distribution différents pour les patients italiens :

  • Commercial (importation)
  • Individuel en pharmacie : d’abord fixé à 40 puis à 9€ le gramme, ce dernier est vendu 11€ auprès des pharmaciens, ce qui freine le nombre de pharmacie en proposant (passé de 500 à 10 désormais)

Les prescriptions sont anonymes (code alphanumérique) et précisent le produit à utiliser et la procédure à réaliser par le pharmacien, puis sa posologie. Les pharmaciens peuvent réaliser eux-mêmes leurs huiles ou leurs extractions de cannabinoïdes.

Les premières récoltes pour l’armée italienne sont assez laborieuses : mauvaise qualité, taux de cannabinoïdes instable, …

SUGGESTIONS

Dr Calvi propose plusieurs suggestions à appliquer :

  • Prescription à réaliser par un médecin expert en la matière, ce qui est très rare
  • Utiliser les cannabinoïdes pas seulement pour guérir mais également pour aider à traiter des symptômes (2ème intention)
  • Remboursement du cannabis médical

UTILISATION DU CANNABIS MEDICAL

Dr Calvi cite les différentes utilisations du cannabis médical : contrôle de la douleur, stimulation de l’appétit, analgésie, effectif sur le syndrome gilles de la tourette, SEP, douleurs chroniques, antithémétique, antischlérosique, …

Il est plein d’utilité pour contrôler les symptômes de : l’épilepsie, l’insomnie, les céphalées, la maladie de Chron, les tremblements, Parkinson, …

Il précise, en rapport à l’intervention du Professeur MEIRI, qu’un patient atteint de fibromyalgie ayant des migraines et/ou un symptôme du colon irritable réagit beaucoup mieux qu’une patient atteint de la même maladie mais n’ayant pas les mêmes symptômes. Les possibilités sont donc énormes.

CONCLUSION

cannabis en italie

Le Dr Calvi termine son intervention en affirmant que l’Italie possède la meilleure loi sur le cannabis médical dans le monde, mai que la réalité de l’application de cette dernière est pleine de problèmes (production de mauvaise qualité, prix, quantité, …).

Le futur consiste en une diffusion d’informations complète, d’essais scientifiques, proposant des produits de qualité, en évitant les préjuges.

Pour contacter l’équipe du Dr Calvi : http://www.cannabis-medicinale.it/chi-siamo-contatti/

Compte rendu réalisé par CBD France https://www.facebook.com/cannabidiolfr/

Retrouvez le site de l’Union Française des Cannabinoïdes en Médecine : http://www.ufcmed.org

 Colloque UFCMED 2017

Nous ne pouvons vous proposer les comptes rendus des deux dernières présentations. Si vous pouvez nous proposer le vôtre, n’hésitez pas à nous contacter.

Ces articles seront complétés lorsque nous recevrons différents documents des intervenants.

Hexagone Vert et CBD France souhaitent remercier tous les organisateurs et partenaires de ce colloque : UFCMED, SENSISEEDS, ALPHA CAT, STORZ ET BICKEL, ELITE HEALTHCARE DISTRIBUTION

 

Un commentaire sur “Compte rendu du 6eme Colloque UFCMED sur les cannabinoïdes en médecine – Le cannabis médical en Irlande et Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-5% sur votre première commande
avec le code “bienvenue”

elit. accumsan ut Lorem vel, libero.